Compte Search Menu

Portrait

URBNexpo | Portrait de Martin Soumagne

à voir plus tard
Martin Soumagne

Martin Soumagne ()

PointCulture Bruxelles, URBN, URBNexpo, PointCulture Liège

publié le par Alexandra Garin

La ville c'est ... un endroit commun. On y croise toutes cultures, toutes origines et toutes manières d’aborder l’art dans son sens large.

https://soundcloud.com/msmanzai

Le fond de la photographie est un mur noir dans l’obscurité de la nuit sur lequel sont peints les contours lumineux de la lettre « V ». Par terre contre le mur reposent quelques vagues objets, dont un sac en plastique. Entre le « V » et le sachet, on devine un rayon de lumière jaunâtre, quasi transparent. En observant de plus près on comprend qu’il s’agit d’une personne debout. On distingue ses jambes couvertes jusqu’aux genoux par un short et des baskets aux pieds. Cette présence spectrale, sans doute l’auteur du « V », première lettre d’un mot qui suivra à l’aide d’un spray can invisible dans l’obscurité. La technique de la longue exposition permet de rendre perceptibles des couleurs et de la clarté invisibles à l’œil nu dans ces conditions. Il s’agit ici d’une manière subjective de percevoir la vie urbaine nocturne par Martin Soumagne.  [RC]

URBNexpo | Martin Soumagne expose au PointCulture Liège du 10 février au 27 mars 2018 et au PointCulture Bruxelles du 8 février au 17 avril 2018.


- PointCulture : Un lieu urbain qui vous inspire particulièrement? 

La Batte, car c'est un bon condensé représentatif de Liège, de sa population, de son visage. Malgré la foule, il y règne une certaine tranquillité et c'est là-bas qu'on peut ressentir le plus l'identité de la ville. Mais à côté du marché, on voit aussi toutes ces terrasses sur lesquelles se retrouvent les gueules cassées de la veille… ce qui témoigne d'un certain rapport à l'excès et aux valeurs sous-jacentes que l'on se plaît souvent à présenter comme un atout de notre cité : la « chaleur liégeoise », sa bonne ambiance, son esprit de fête…

- Une autre œuvre sur la ville, par un autre artiste que vous-même, éventuellement d’une autre discipline, importante à vos yeux?

Je pense directement à Johnny Boy. Il détourne l'art du graffiti par des affiches qu'il colle sur les murs de la ville. Je trouve que ça donne une tout autre dimension au street art et permet d’entrer en dialogue avec tous les citoyens, qu’on aime ou pas le graffiti.

- Une initiative citoyenne urbaine qui vous semble questionner la ville de manière pertinente?

Classé dans

En lien