Compte Menu

URBNexpo à Liège

10/02 > 27/03 du mardi au samedi - Pointculture Liège

urbnexpo
Au cœur de l’hiver, PointCulture expose une quinzaine d’artistes de la Fédération Wallonie- Bruxelles.
Les artistes invités, Nathan Dontaine alias Nobody, Corinne Lecot, Gaëtan Lino et Martha Regueiro, Martin Soumagne, Daniel Locus, Guy Remy Vandenbulcke ont en commun de cultiver un rapport particulier à la ville, qui les inspire et nourrit leur œuvre. 

Nathan Dontaine alias Nobody

Étudie à l’Académie des Beaux-Arts de Liège
Vit à Liège où il peint à l’aide de pochoir le visage de Mr. No Problemo

Nathan Dontaine alias NobodeezzMr. No Problemo est une photographie et sa retranscription en pochoir : il s’agit du portrait d’un sans-abri photographié en gros plan sous une lumière claire, devant de hauts escaliers esquissant un cadre triangulaire subtil autour de la personne. L’œuvre de Nathan Dontaine pourrait être qualifiée d’une forme contemporaine du réalisme social. À l’ère post-industrielle de nombreux citoyens sont touchés par le chômage ou par le manque de logement. En représentant le peuple dans sa vie quotidienne il leur offre un regard humain et réaliste, à la fois fier et résigné.

Gaëtan Lino et Martha Regueiro

Gaëtan Lino

Né en 77
Vit et travaille au sein de la radio 48FM à Liège 

Martha Regueiro

A étudié à l'Université Libre de Liège
Vit et travaille au sein de la radio 48FM à Liège

Gaëtan Lino et Martha RegueiroBoom Bap sur Meuse, tel qu’il sera montré dans l’URBNexpo, n’est pas juste une création radio, pas juste un dispositif de diffusion original, c’est-à-dire des anciens casques de coiffeur transformés par Samarc’ondes (sous réserve).
Boom Bap sur Meuse est un mélange des deux éléments, ce qui en fait une œuvre à part entière : une installation sonore. Les réalisateurs de BBSM s’appuient sur le terrain et non sur le studio. Ils construisent une narration à partir d’enregistrements de terrain (field recording), ainsi que d’enregistrements musicaux et quelques archives.


Corinne Lecot

Née en 60,
A étudié à l’Académie des Beaux-Arts
Vit et travaille à Bruxelles où elle pratique la photographie et la peinture

photo - (c) Corinne LecotÀ la limite du pictural et du photographique, cette image a été isolée de la série « Travelling » à laquelle elle appartient. D’habitude, elle cohabite avec seize autres photographies qui s’emparent du quotidien et qui par leur répétition, font écho à la routine de nos vies humaines, de nos vies urbaines.

Le jeu des regards est complexe, les personnages oscillent tous entre le statut de voyeur et celui de regardé. L’image met en exergue, dans le réseau souterrain des villes, les réseaux humains incessants qui se tissent, les rencontres fortuites et éphémères qui s’opèrent à travers le regard. En tant que spectateurs, nous n’échappons pas non plus à cette rencontre oculaire. Le personnage à droite, casque posé sur les oreilles, nous observe l’air absent. De notre confortable statut de voyeur, nous vacillons nous aussi.

Daniel Locus

A étudié à l’Institut des Arts de Diffusion
Vit et travaille à Ixelles où il pratique la photographie

Daniel LocusUne intervention de Daniel Locus sur le site de Wolubilis (2006-2007). 999 diapositives, 12 projecteurs, écrans translucides. L’idée de départ ; projeter sur les murs du Centre culturel de Woluwé-Saint-Lambert, le Wolubilis, des photos de la commune accompagnées de chiffres, de mots, de formes et de couleurs. La ville réécrite en équations. Un jeu et une réflexion ironique (999 renvoie aux techniques de prix pratiquées dans le commerce), incisive et parfois cynique sur l’usage de la ville, de sa signalétique, de sa signification graphique et humaine. L’expo elle-même a été réalisée sous forme d’images fixes retravaillées en vidéo. Il est question de déconstruire les évidences, d’apprécier chaque détail dans sa forme propre.

Guy Remy Vandenbulcke

Né en 52,
A étudié à l’université de Liège et à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles
Vit et travaille à Bruxelles où il pratique la peinture

Guy Remy VandenbulckeLa dynamique du tableau anticipe sur le fait que les rares espaces vides ne le resteront pas longtemps. Cette sensation entraîne un questionnement sur le point de vue, plus exactement sur la nature de l’observateur. Il y a un vertige dans ce regard de biais, de dessous, dans sa virtuosité même où s’abîme l’instant.


Martin Soumagne

Martin SoumagneLe fond de la photographie est un mur noir dans l’obscurité de la nuit sur lequel sont peints les contours lumineux de la lettre « V ». Par terre contre le mur reposent quelques vagues objets, dont un sac en plastique. Entre le « V » et le sachet, on devine un rayon de lumière jaunâtre, quasi transparent. En observant de plus près on comprend qu’il s’agit d’une personne debout. On distingue ses jambes couvertes jusqu’aux genoux par un short et des baskets aux pieds. Cette présence spectrale, sans doute l’auteur du « V », première lettre d’un mot qui suivra à l’aide d’un spray can invisible dans l’obscurité. La technique de la longue exposition permet de rendre perceptibles des couleurs et de la clarté invisibles à l’œil nu dans ces conditions. Il s’agit ici d’une manière subjective de percevoir la vie urbaine nocturne par Martin Soumagne.


URBNexpoTemps forts, les vernissages dans différents PointCulture accueilleront des performances live, des ateliers ou encore des promenades en ville. Histoire de montrer au public ce qui aiguise le regard et déclenche l’envie de créer. 

URBN s’expose pour le plus grand plaisir des petits et grands.

Au programme pour les plus jeunes, des fresques collectives, de grands tableaux noirs pour dessiner la ville en couleurs et/ou des jeux de construction. À chaque PointCulture, son activité propre pour les plus jeunes. Renseignez-vous sur PointCulture.be

URBNexpo est un projet mené en collaboration avec l’Artothèque de Wolubilis et la Libre.

Ces expositions rassemblent divers artistes qui s’inspirent de l’environnement urbain pour créer leurs œuvres. Ils seront exposés dans les différents PointCulture à Bruxelles et en Wallonie.

bip x off

Cette expo sera intégrée dans le parcours OFF de BIP2018

Où et quand

  • 10/02 > 27/03 du mardi au samedi - Pointculture Liège

Partenaires