Compte Search Menu

 

Disponibilité et classement

TRAIN TO SKAVILLE
THE ETHIOPIANS

  • Ref. KE8236
  • CHARLY COMPACT (DEU), 1998.

Principalement formé autour du chanteur et compositeur Leonard Dillon, les Ethiopians furent à leur apogée un des groupes vocaux les plus influents de Jamaïque. Ils furent les fers de lance de la transition entre ska et rocksteady, et leurs textes fortement empreints de rastafarisme ont ouvert la voie à l'ère du reggae " conscient " qui vint ensuite. Il déménagea à Kingston en 1963 ou il rencontra Peter Tosh qui lui présenta les Wailers et Clement "Coxsone" Dodd. Il enregistra alors pour Studio One ses premiers singles "Ice Water" et "Suffering on the Land," sous le pseudonyme de Jack Sparrow. Au même moment, Dillon rencontra un duo de chanteurs de rue constitué de Taylor et du chanteur et guitariste Aston Morris. En premier lieu, il leur proposa de l'accompagner, puis décida finalement de former avec eux un réel groupe appelé les Ethiopians. Ils enregistrèrent plusieurs excellents morceaux pour Studio One en 1966, avant que Morris ne quitte le groupe et soit remplacé par Albert Griffiths, futur créateur des Gladiators. Ils convainquirent leur patron de financer une session d'enregistrement, dont le résultat fut le tube "Train to Skaville" qui atteint presque le top 40 en Angleterre. Ils enregistrèrent ensuite une autre série de succès, travaillèrent avec Lee "Scratch" Perry et publièrent leur premier album " Engine 54 " en 1968 avec l'arrivée d'un troisième chanteur a temps partiel: Melvin Reid. Ils collaborèrent à la fin des années 60 pour différents labels et producteurs : Harry Robinson, Derrick Harriott ou encore Duke Reid. Le groupe enregistrait beaucoup de titres, principalement parce que Dillon ne recevait pas la juste part de ses droits d'auteur, et devait donc enregistrer souvent pour gagner sa vie. Reid quitta définitivement le groupe en 1974, au moment ou Dillon et Taylor avaient repris leur travail quotidien et en septembre 1975, Taylor décéda tragiquement en septembre 1975, il travaillait dans une station-service et fut écrasé par un camion en traversant la route, ce qui signa la fin des Ethiopians. Samuel Mussen

Pistes

  • 1 Train to Skaville (original)
  • 2 Engine 54
  • 3 My love
  • 4 You got the dough
  • 5 Give me your love
  • 6 Train to glory
  • 7 Long time now
  • 8 Woman's world
  • 9 Unchanged love
  • 10 Come on now
  • 11 Love ans respect
  • 12 Train to Skaville (version)
  • 13 Wondering
  • 14 The gate of Zion
  • 15 I'm gonna take over
  • 16 Africa now
  • 17 The wicked is diwn on me
  • 18 Culture
  • 19 Selah
  • 20 Gedeama
  • 21 Corruption
  • 22 See me go free