Compte Menu
 

PARLE QUI VEUT, CHANSONS MORALISANTES AU MOYEN AGE

SOLLAZZO ENSEMBLE

Disponibilité et classement

  • Ref. AA4219
  • LINN RECORDS, 2017. Enregistrement 2016.

Diapason d'or janvier 2018

"Le Sollazzo Ensemble présente son premier enregistrement suite à sa victoire au célèbre York Early Music International Young Artists Competition. Composé des sopranos Perrine Devillers et Yukie Sato, du ténor Vivien Simon, des violonistes Anna Danilevskaia et Sophia Danilevskaia et du harpiste Vincent Kibildis, ce jeune et dynamique ensemble offre une rafraîchissante lecture du répertoire médiéval. Dans Parle qui veut, ces interprètes adoptent le style exubérant des mélodies fleuries très à la mode dans l’Italie du nord au quatorzième siècle. En revanche, une expressivité toute différente est nécessaire pour l’esthétique sobre et concise des œuvres en provenance de France. Sollazzo s’est façonné une sonorité pure et éclatante, mise en valeur par les textures incroyablement ouvertes de ces mélodies et l’usage du tempérament Pythagoricien rarement entendu. En bref, cet album représente un remarquable début." https://www.outhere-music.com/fr/albums/ parle-qui-veut-moralizing-songs-of-the-middle-ages-ckd-529

Réunissant des compositeurs italiens et français du 14ème siècle, ce programme proposé par le Sollazzo Ensemble met à l’honneur la chanson moralisante. Les textes souvent courts ont une portée édifiante par opposition à la poésie courtoise développant des histoires d’amour. La source principale de ce répertoire est le Codex Squarcialupi contenant des madrigaux, des ballades et des cacce de Niccolo da Perugia, Francesco Landini, Paolo da Firenze et bien d’autres. Le style pratiqué est celui de l’Ars nova et de l’Ars Subtilior. Pas d’austérité cependant dans le chef des auteurs comme dans celui des interprètes mais beaucoup de raffinement dans le traitement des sujets. Un programme varié interprété avec beaucoup de savoir-faire.

Écouter les extraits

Interprètes

Œuvres

  • NICCOLÓ DA PERUGIA : Il megli'è pur tacere, ballata minima (Codex Squarcialupi)
  • GIOVANNI DA FIRENZE : Angnel son biancho (Codex Panciatichi, f 48-49)
  • Francesco LANDINI : Musica son/gia furon/ciascun vuoli (Codex Panciatichi)
  • ANDREAS DE FLORENTIA [ANDREA DA FIRENZE] : Dal traditor (Codex Squarcialupi)
  • ANONYME : Va fortune (Codex Chantilly)
  • SOLAGE : Le Basile de sa propre nature, Ballade à 4 voix
  • ANONYME : Parle qui veut (Manuscrit de Chypre)
  • ANONYME : Pour che que je ne puis (Manuscrit de Cambrai)
  • Don PAOLO DA FIRENZE [DON PAOLO TENORISTA] : Perche vendetta, ballata
  • ANONYME : O pensieri vani (Codex Mancini, Lucca)
  • Johannes CICONIA : Lizadra donna, ballata à 3 voix, C 73
  • Antonio da ZACARA DA TERAMO : Cacciando per gustar/ ai cinci, ai toppi (Codex modena)

Pistes

  • 1 Niccolo da Perugia Il megli' è pur tacere
  • 2 Giovanni da Firenze Angnel son biancho
  • 3 Francesco Landini Musica son/Già furon/Ciascun vuol
  • 4 Andrea da Firenze Dal traditor
  • 5 Anon. Va, Fortune
  • 6 Solage (Le) Basile
  • 7 Anon. Honte, paour
  • 8 Anon. Parle qui veut
  • 9 Anon. Pour che que je ne puis
  • 10 Paolo da Firenze Perchè vendecta
  • 11 Anon. O pensieri vani
  • 12 Johannes Ciconia Ligiarda donna
  • 13 Antonio Zacara da Teramo Cacciando per gustar/ Ai cinci, ai toppi