Compte Search Menu

Focus

Médias plus verts que nature.

Média Animations - Médias plus verts que nature - image
Une "Exploration du thème de l’environnement dans les médias" via un dossier de Média Animations - En vente à "La Librairie" (PointCulture Bruxelles)

Média Animations - Médias plus verts que nature - couverture

Quatrième de couverture :

« Depuis l’an 2000, l’histoire de l’humanité a franchi un cap symbolique : désormais plus de 50% de la population mondiale vit dans les villes. Si chez nous cette mutation est réalisée depuis longtemps (seuls 3% de la population belge est considérée comme « rurale »), elle manifeste la transformation radicale des sociétés sous l’influence d’une urbanisation qui va de pair avec la globalisation d’un système caractérisé par l’industrie et la société de services.

Se concentrant dans les villes et quittant les modes de vie marqués par les rythmes et les contraintes des écosystèmes naturels, les hommes semblent s’être insérés dans des environnements entièrement façonnés de leurs mains et à leur mesure. Pour beaucoup, sans doute, la nature est désormais un concept. Un peu flou, très moderne, peut-être élaboré par contraste avec la vie urbaine et les contraintes sociales du capitalisme, ce concept prend corps dans les représentations qu’en donnent les médias et s’anime à la force de deux thèmes centraux : le désastre écologique et le paradis perdu.

A travers la fiction ou l’information, les médias relaient les angoisses relatives aux détériorations de l’environnement et au réchauffement climatique. Si les préoccupations écologiques constituent un thème d’actualité récurrent, il se manifeste aussi dans les ressorts de la fiction et dans les valeurs qu’exploite le marketing pour promouvoir tel ou tel produit. Parallèlement, et non sans rapport, les médias s’emparent des qualités de la nature, notamment esthétiques, pour renvoyer à leur public des représentations d’un espace qui semble désormais lointain, fabuleux, fragile.

A la fois enjeu et spectacle, la nature constitue pour l’éducation aux médias une porte d’entrée particulièrement riche sur l’univers médiatique et ses ressorts. Ce dossier propose d’explorer quelques facettes de l’exploitation – une de plus – de l’environnement par les médias pour questionner ce que les enjeux écologiques révèlent de la fonction de l’information et de la fiction dans notre société et, ce faisant, esquisser la place qu’occupe la nature dans les cœurs et les esprits contemporains. »


Composition du dossier
 : Bien structuré et documenté dans le genre « éducation aux médias » (avec une démarche pédagogique), voici comment se structure ce dossier:
Une première partie consacrée à « Info et pub plus verts que nature » avec comme chapitres : « Éduquer à l’environnement, la place des médias », « L’environnement, un dérèglement médiatique », « Le biais vert ».
La deuxième partie consacrée à « Cinéma et nature » s’articule comme suit : « Le cinéma à la conquête des paysages de la nature », « Les fonctions narratives de la nature au cinéma », « L’écologie au cinéma », « Un pays sans films documentaires est comme une famille sans albums-photos », « Réflexion sur le cinéma nature ».


Médias plus verts que nature. Exploration du thème de l’environnement dans les médias.
Les dossiers de l’éducation aux médias / Média Animations, 2013
73 pages

17 euros
en vente à "La Librairie" (PointCulture Bruxelles)

Classé dans