Compte Search Menu

Focus

La revue du Mac’s en vente au PointCulture Bruxelles.

Mac's - revue DITS - n°22
Le Mac’s, Musée des arts contemporains au Grand-Hornu, actualise sa revue « DITS ».

Mac's - revue DITS - n°22 - vignetteLe format s’agrandit pour épouser l’âme de ces livres d’images aux horizons très larges, qui suscitent la rêverie infinie, où l’imaginaire aime se laisser engloutir pour se libérer, se reconstituer en accostant des rivages insoupçonnés. Une sorte d’atlas révélant partiellement des mondes qui restent toujours à explorer. DITS n’a pas de clôture.

La respiration sera ample, annuelle, comme un signal à prendre le temps, invitation à creuser le plus loin possible les cheminements à travers les friches sensibles que l’art contemporain libère dans les musées, autour des musées-institutions, au sein des chambres muséales intérieures, ces chambre à soi où mûrissent nos relations à ce qui nous touche via certaines œuvres. Histoire de ramifications.

DITS inscrit la programmation du Mac’s dans un sillage plus large. Il complète la production de supports plus directement liés aux thèmes des expositions : guides du visiteur et catalogues. Le format magazine permet plus de souplesse et de bifurcations. Il révèle l’esprit d’une équipe, celle qui anime le musée, ce qui la motive, ses pulsions de recherche, ses envies de construire un autre rapport à l’art pour changer la société.

Le premier numéro de cette nouvelle mouture s’intitule « musées pour cible ». Il retrace de manière documentée et imagée, la longue histoire des assauts critiques et imaginatifs contre cette « institution autoritaire conditionnant notre regard et contrôlant l’histoire, celle racontée par les vainqueurs ».  Depuis les attaques « en dur » contre le bâtiment, les dispositifs symboliques qui en sapent l’autorité arbitraire, les détournements de ses fonctions premières jusqu’à la création de formes muséales parallèles, alternatives.

La trame est aérée, laisse toute la place à l’interprétation. Le fil rouge est évidemment bien documenté, didactique, engagé. L’iconographie captive, ouvre le propos, interconnecte une multiplicité de récits (il n’y a pas une seule et unique histoire de la contestation du musée), montre finalement le musée comme un organisme vivant qui évolue, se reconfigure, devient polymorphe, s’adapte aux nouvelles formes de représentation, légitime les récits minoritaires.


Pierre Hemptinne


DITS n°22 : Musées pour cible

Mac's, 2018
144 pages

19 euros
en vente à "La Librairie" (PointCulture Bruxelles)

Classé dans