Compte Search Menu

Focus

« Dans l’ombre de la peur, le big data et nous »

à voir plus tard
Michael Keller et Josh Neufeld "Dans l'ombre de la peur" (Le Monde)
Une enquête en bande-dessinée par Michael Keller et Josh Neufeld (et un podcast et une conférence pour poursuivre sur le même sujet).

Ces jours-ci, le quotidien Le Monde publie les trente premières pages d’une bande-dessinée américaine (Dans l’ombre de la peur de Michael Keller et Josh Neufeld) traitant avec pédagogie de l’internet et des nouvelles technologies numériques.

Présentation de l’éditeur : « Les utilisateurs de réseaux sociaux, téléphones portables, et de nombreux sites internet sont désormais fichés et suivis à la trace par des entreprises privées qui amassent des quantités phénoménales d’informations personnelles. Facebook, Google, Apple et consorts peuvent ainsi établir des profils très détaillés pour anticiper les besoins des leurs utilisateurs et adapter leurs politiques commerciales en fonction des comportements de chacun, mais cela va aller encore plus loin... ».

La mise en scène est simple et efficace. C’est une conversation entre les deux auteurs, Michael Keller, journaliste américain spécialiste des nouveaux médias, et Josh Neufeld, représentant talentueux de la BD documentaire. Leurs interrogations, leurs doutes, leurs enthousiasmes les conduisent à  rencontrer quelques personnages-clé dans le domaine du numérique : universitaires, politiques, chercheurs, etc. Il y a dans ce procédé (très en vogue dans la BD journalistique et documentaire) une sympathique résurgence de la promenade philosophique telle que la pratiquaient les Grecs anciens. Une façon d’en apprendre davantage à partir de ce que l’on sait, c'est-à-dire, de ce que l’on croit savoir.

Un exemple : en quoi la collecte de nos données nous porterait-t-elle préjudice quand nous n’avons rien à nous reprocher ? Début de réponse : parce que c’est notre histoire qui nous échappe. Nos données sont bavardes. Mais ce qu’elles disent de nous ne reflète pas nécessairement notre propre réalité…

Découvrir les 30 premières pages sur le site du Monde

Présentation de Dans l’ombre de la peur sur le site de l’éditeur


Toujours sur le ton de la conversation, France Culture posait cette semaine la question : Le numérique fait-il de nous des numéros ? Les algorithmes sont-ils les nouveaux décideurs ou sont-ils, au contraire, un moyen d’accéder à des idées, contenus, données ou personnes inaccessibles ou invisibles jusqu’alors ?


Une table ronde où l’on retrouve Antoinette Rouvroy de l’Université de Namur, que nous avions reçue l’année dernière dans le cadre de notre cycle Pour un numérique humain et critique.



Catherine De Poortere

Classé dans