Compte Search Menu

Focus

3 questions à Innoviris autour de l'événement WATS

WATS Innoviris affiche
Le prix Women Award in Technology and Science couronnant la scientifique de l'année sera remis le 25 février 2017 aux Halles-Saint-Géry


L'action WATS - Women Award in Technology and Science souhaite renforcer la place des femmes dans le domaine de la recherche scientifique et l'innovation en Région de Bruxelles-Capitale. L'action met un accent particulier sur les orientations comptant actuellement peu de femmes. L'objectif principal de la campagne est de susciter des vocations scientifiques et/ou techniques auprès des jeunes filles bruxelloises.

La remise des prix aura lieu le dimanche 25 février 2018 aux Halles Saint-Géry. Elle sera entourée par une multitudes d'activités liées au numérique : ateliers de codage et d’électronique, expériences de réalités virtuelle & augmentée, manipulation d’un microscope 3D, utilisation d’objets connectés et découverte de la nourriture de demain.

- PointCulture : La campagne WATS, avec son slogan qui interpelle directement les jeunes filles (« Eveille la scientifique qui est en toi »), et des vidéos qui adoptent un ton hollywoodien très second degré dénotent de choix formels réfléchis. Pourquoi avoir opté pour la forme d’un concours ?

- Muriel Possoz : Nous avons souhaité nous adapter à notre cible principale et aux codes qu’elle a l’habitude de côtoyer aujourd’hui : super héroïnes, aventurières sont au centre de nombreux films, de séries ou encore de livres.

WATS Muriel PossozC’est pourquoi, pour la vidéo promotionnelle les candidates se sont glissées dans la peau de femmes aux pouvoirs magiques. Ensuite, nous avons également voulu montrer le côté accessible et réel de leur métier en les photographiant sur leur lieu de travail pour des affiches placardées dans tout Bruxelles. Ce côté plus humain, accessible permet aux jeunes filles de s’identifier et leur prouve qu’elles sont toutes capables de réaliser des projets extraordinaires. Nous espérons, de ce fait, casser l’image de la scientifique bloquée dans son laboratoire et faire reculer les stéréotypes du genre.

Le concours n’est donc qu’un prétexte pour mettre en avant ces différents profils de femmes scientifiques. Les femmes sont sous-représentées dans le domaine des sciences et techniques et au vu du besoin grandissant de personnel dans ce domaine, il est en effet nécessaire de sensibiliser les jeunes femmes à l'intérêt d'entamer des études scientifiques.

Promouvoir la place des femmes dans la recherche scientifique et l’innovation en Région de Bruxelles-Capitale et ce spécialement dans les orientations comportant peu de femmes est également un moyen de susciter des vocations scientifiques et/ou techniques auprès des jeunes filles bruxelloises.

- Que savez-vous des attentes des candidates ? Ont-elles été nombreuses à répondre à l’appel ? Dans toutes les catégories, de toutes les classes sociales ?

- Les candidates de cette première édition portent vraiment la campagne. Elles ont réellement envie de porter le message, casser les clichés et bousculer les codes. La lauréate sera l’ambassadrice des sciences à Bruxelles, elle aura la chance de rencontrer de nombreux jeunes et de partager son expérience, élément très motivant pour les candidates. Participer à cette action leur permet également d’être visible et de faire connaître leur travail au plus grand nombre. 

Nous sommes particulièrement fiers d’avoir des profils variés dans des domaines divers afin de démontrer l’étendue possible des carrières scientifiques. Pour une prochaine édition, nous veillerons à étoffer davantage cette variété, en incluant, par exemple, des profils plus techniques. Nous essayerons également de toucher plus de candidates francophones, car cette édition est quasi exclusivement composée de néerlandophones.

- En tant qu’Institut bruxellois dédié à la recherche et à l’innovation, Innoviris porte un projet citoyen. En quoi la campagne WATS dépasse-t-elle des enjeux proprement féministes ? En quoi l’inclusion des femmes dans les domaines scientifiques nous concerne-t-elle tous ?

- La solution aux défis actuels et futurs d'une société innovante dépend de la mobilisation de toutes les ressources humaines dans le domaine des sciences. Les femmes représentent près de la moitié de la population mondiale. Bien qu'il existe des signes encourageants, les femmes restent encore sous-représentées dans les sciences. Il est donc primordial d’agir dès aujourd’hui.

De plus, la diversité, qu’elle soit de genre ou de culture, a l’avantage de fournir des approches différentes. En sciences comme dans beaucoup de domaines trop genrés, la société sera perdante si elle ne se diversifie pas.


Questions et mise en page : Catherine De Poortere

Photos : Innoviris

WATS Innoviris promo banner

 



Le Dimanche 25.02.2018 de 14h à 18h

Halles Saint-Géry

Place Saint-Géry, 23
1000 Bruxelles

Remise de prix et multitudes d’activités : ateliers de codage et d’électronique, expériences de réalités virtuelle & augmentée, manipulation d’un microscope 3D, utilisation d’objets connectés et découverte de la nourriture de demain ! Mais également la possibilité de se prendre en photo et de se renseigner sur les différentes carrières scientifiques à suivre dans les universités ou hautes-écoles bruxelloises. 

📢 Talks :
15h – 16h : « pitch battle » entre les 5 candidates WATS pour le public et le jury de professionnels et le jury junior
16h - 17h : « Je peux pas… j’ai débat : la place des femmes dans les sciences »
17h – 18h : remise de prix WATS 2018 par Fadila Laanan, Secrétaire d’État en charge de la recherche scientifique

Événement gratuit. Toutes les informations sur wats.brussels

Classé dans

En lien