Compte Search Menu

Féministe Toi-Même ! 2019

le 16/11 de 13h30 à 22h00 - PointCulture Bruxelles

FTM 2019 Féministe toi-même

publié le

Comme chaque année, nous vous proposons un samedi exceptionnel avec des ateliers, un coin librairie, du cinéma, des débats, un bar convivial, des rencontres, des dédicaces et du théâtre…

Avec le soutien de l’échevinat de l’Égalité des chances de la Ville de Bruxelles.Bruxelles – pas de réservation / inscriptions sur place.

Le programme

Toute la journée

  • Bar – Stand Librairie Tulitu + axelle magazine
    Une sélection colorée d’ouvrages autour des thématiques abordées au cours de la journée, et plus si affinités !
  • Grande salleExpo – Sans Nom | Sofhie Mavroudis
    Une installation aussi ingénieuse que glaçante pour se souvenir des migrant·e·s mort·e·s en mer
  • Grande salleExpo – Contes de femmes | Eyad
    Partant d’analyses de contes, de récits de vie, des femmes développent des prises de conscience sur leur émancipation et travaillent la terre pour représenter des pionnières de changement.
  • Grande salle – Stand – Rencontre avec la Collective Noms Peut-être
    La collective Noms Peut-Être interroge l’espace public masculin par des actions de désobéissance féministe. Venez-nous rencontrer et repartez avec votre plaque à poster dans la ville.

14h-16hBar – Des valeurs, des discriminations ou des radis, qu’est-ce que nos héro·ïnes de la pop culture cultivent donc? | La Trompette de Clio
Les animateur.trices du projet Brindacier vous invitent à venir les rejoindre le temps d’un petit jeu et/ou d’une discussion, afin de réfléchir à nos héro·ïnes de la pop culture. Qui sont-iels? Quelles sont leurs forces et leurs faiblesses? Quelles valeurs nous transmettent-iels? Y a-t-il un lien entre les discriminations des fictions et celles du réel? La diversité a-t-elle sa place dans les block-busters, dans nos imaginaires et dans nos cœurs? Quel est l’état des lieux dans les différents médias ? Une animation ouverte aux petit·es et aux grand·e·s, et d’où vous pourrez repartir avec plein de conseils d’histoires positives et inclusives !

14h-16hAgoraClouez le bec à l’antiféminisme ! (atelier non mixte) | Garance
Que ce soit l’affreux Tonton Jacques au repas de famille, un·e collègue de travail ou un·e « ami·e » sur les réseaux sociaux, les personnes qui véhiculent un discours anti-féministe sont malheureusement nombreuses… et très bavardes. Dans cet atelier, nous construirons ensemble des réactions qui nous permettront de leur clouer le bec tout en veillant à notre propre sécurité et bien-être. Imagination bienvenue !

14h-15h30 – Grande salleInclusivement vôtre | Irène Kaufer & Laurence Rosier
Le français inclusif, ce n’est pas seulement le fameux « point milieu ». On causera donc de termes épicènes, de féminisation ostentatoire, de mots nouveaux, de diverses formes d’accord… et même de désaccords, peut-être. Et on tentera de réécrire le monde ensemble (carrément).

14h-17h30– Grande salleTrace le monde | Valérie Provost et Elyse Galiano
Trace le monde est un atelier-plaisir qui invite à parler de voyage et de migration grâce à la broderie contemporaine, support d'engagement féministe. Elyse et Valérie vous invitent à broder sur votre mappemonde, tracée préalablement, en illustrant vos trajets, départs et arrivées réelles ou imaginaires, et celles de votre famille, sous forme de traits, mots, poèmes, ou autre message personnel. Chaque participant·e repart avec sa création, prête à être accrochée !
Le nombre de cercles à broder étant limité, n'hésitez pas à nous rejoindre dès le début de l'atelier (et/ou à apporterle vôtre).

14h30-15h30Grande salleFemmes et publicité ou la pub selon les femmes! | Awsa – Arab Women’s Solidarity Association-Belgium
Atelier ludique pour mener une analyse critique des publicités et amorcer un travail de déconstruction et de réflexion sur l’impact de l’estime de soi.

14h30-16hBar – La justice ne s’arrête pas aux portes du palais de justice | Fem & Law
Pour bien montrer qu’une mise en perspective genrée est indispensable à l’égalité concrète de la justice, notamment en droit des étrangères, venez jouer avec nous à traquer les « discriminations silencieuses » – celles qui se cachent dans des lois, des jugements ou des situations d’apparence neutre.

15h30-17hGrande salle – Intersectionalité : mode ou enjeu contemporain ? | Rainbowhouse
L’intersectionalité est devenu le nouveau mot phare des féministes actuel·le·s. Mais de quoi l’intersectionalité est-il le nom? Cet atelier posera le contexte dans lequel ce concept a été élaboré ainsi que les enjeux que celui-ci soulève. On questionnera ensuite les différents courant qui ont émergé suite à la popularisation du terme et de la réappropriation du concept.

16h-17hBar – Dédicace – Juliette Boutant « Les Crocodiles sont toujours là » (Casterman)
Un moment de rencontre autour d’une BD qui traite frontalement du harcèlement , du sexisme en milieu professionnel, au sein du couple, dans la relation parents-enfants, avec la police ou le corps médical.

16h-17h15 – Grande salleRipostement vôtre | Laurence Rosier & Irène Kaufer
Comment réagir à la violence verbale? Pratiquer la loi du talion, faire profil bas ou ne pas tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de répondre? Mais répondre quoi? Comment? On n’a pas toujours un bon mot ou un alexandrin en poche et la réponse éloquente n’est-elle pas aussi une contrainte et un risque?…. On tentera donc d’inventer des ripostes alternatives en jouant avec les mots…

16h-17h15 – Bar L’impro théâtrale : attrape-sexisme ? | Peggy Green
L’improvisation théâtrale, art du lâcher-prise collectif, est un miroir de notre société. Le sexisme, assumé ou insidieux, infiltre les scènes, les personnages, l’histoire… Or l’envie de questionner les pseudo-évidences genrées et de sortir des clichés contamine aussi le monde de l’impro. Peut-on libérer l’impro des réflexes sexistes et représentations sociales rétrogrades ? Yes, we can ! Venez découvrir les pistes d’actions féministes qui soufflent un vent nouveau sur cette discipline fascinante qu’est l’impro. Une rencontre en lien avec le spectacle du soir…

17h30-18h30 - AgoraTulitu présente Djamila Ribeiro & Joice Berth
Rencontre avec les féministes brésiliennes Djamila Ribeiro et Joice Berth à l’occasion du lancement en français de « Empowerment et le féminisme noir » de Joice Berth (aux éditions Anacaona). Une rencontre modérée par Caroline Godart où il sera question de féminisme mais aussi de sexisme, racisme, droits LGBT, pensée décoloniale et activisme sur les réseaux sociaux…. [COMPLET]

18h30-20h - AgoraCine-débatElles tournent/ Dames draaaien

  • À l’usage des vivants de Pauline Fonsny, 2019, BEL, 27’, vo FR/EN st FR
    En 1998, Semira Adamu, nigériane de 20 ans en séjour dit « irrégulier » sur le sol belge, mourrait étouffée sous un coussin policier alors qu’on tentait de l’expulser. 20 ans plus tard, dans un cri de guerre conjugué au féminin, deux femmes racontent.
  • Où sont les belges ? (création de EYAD ASBL), 2018, BEL, 5’, vo FR
    Les participantes de “Tables d’expression citoyenne” d’une ASBL bruxelloise sont parties d’un constat récurrent : « En venant habiter en Belgique, nous pensions côtoyer beaucoup de Belges mais on en rencontre finalement très peu ». Avec humour, elles ont cherché à comprendre où ils se cachaient ? Une bouteille à la mer dans laquelle les participants ont glissé un souhait de rencontre et de partages des cultures.
  • Ceci n’est pas une valise de Lou du Pontavice, 2019, BEL, 15’, vo FR
    Guy, chauffeur de taxi de 55 ans, s’apprête à prendre l’Eurostar pour la première fois : sa fille londonienne se marie. Mais quand il arrive au parking de la gare, une petite fille originaire de Kinshasa, s’est glissée dans sa valise. C’est Maïssa, 7 ans. Sa demande est claire et non négociable : Guy doit l’emmener avec lui à Londres, dans sa valise…


Petite restauration sur place


20h30, AgoraRouge | la Compagnie qui pétille
Cinq femmes improvisent ce soir-là, et ce sera intime, drôle et féministe

« Le ROUGE est une couleur qui a du caractère et qui recèle des émotions différentes et contradictoires. Le rouge peut représenter à la fois l’amour et la haine, la vie et l’interdit, l’énergie et le feu. La couleur rouge est une couleur chaude contrairement au bleu, qui est considéré comme une couleur froide. Peindre les murs en rouge est audacieux et ne convient pas si on désire de la discrétion. »

Girl/ Fille | Isabelle Bats


21h20, AgoraGirl/ Fille | Isabelle Bats
Seule en scène, Isabelle ne se cache pas derrière Isabelle, et ça va faire mal… ou pas.

Avec une force de désespoir hilare, frontale, délibérément première, « Isabelle » est un personnage à travailler au même titre qu’Othello ou Desdemone: c’est une fille qui s’est crue garçon, à qui on a donné des attributs de garçon, qui s’est vue fille, qui aime les filles et qui, au final, se sent si fille qu’elle a cette saveur de garçon.

Prix libre


Une journée proposée par Amazone, le Centre Librex, PointCulture et la Maison du Livre

Avec la complicité de axelle magazine, Awsa.be, Isabelle Bats, CFS - Collectif Formation Société, la Compagnie qui pétille, les éditions Anacaona, Elles tournent-Dames draaien, Eyad – la Maison de Turquie, Fem&Law, Elyse Galiano, Garance, Irène Kaufer, Sofhie Mavroudis, Valérie Provost, Laurence Rosier, la Trompette de Clio, la librairie Tulitu.

Avec le soutien de l’échevinat de l’Egalité des chances de la Ville de Bruxelles.

Où et quand

Classé dans

En lien