Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter

Exposition | Laurent Dierick | The Golden Age

du 05/11 au 14/01/2022 - PointCulture de Louvain-la-Neuve

Visuel - Laurent Dierick.jpg

publié le

Mêlant cruauté et poésie, les œuvres de Laurent Dierick détournent les codes, déconcertent et incitent à renouveler notre imaginaire.

Né à Etterbeek (Bruxelles, Belgique) en 1978, Laurent Dierick commence à peindre dès l’âge de 16 ans. Habité par de nombreuses références (Rauschenberg, Tapies, Kiefer, Cy Twombly, Jean-Michel Basquiat…), mais rétif à tout apprentissage magistral et dogmatique, c’est en autodidacte qu’il poursuit son travail pictural. Fasciné par la matière et doté d’une formation en restauration de tableaux, il explore les multiples possibilités des techniques mixtes : collages, sable, plâtre, colles, résines, vernis, huile, acrylique…

À partir de 2012, sa technique et son style prennent un tournant majeur. De ses œuvres, tout à la fois cruelles et poétiques comme l’enfance, se dégage une « inquiétante étrangeté », qui n’est pas sans rappeler les univers de David Lynch ou Francis Bacon. Derrière les couleurs vives et la spontanéité du trait se révèlent en filigrane les facettes sombres de l’humanité et du monde, l’humour se lie à l’horreur dans des contrastes saisissants, une distorsion se crée dans laquelle se glissent inquiétudes et cauchemars… mais tout à coup, un mot, un bout de phrase transparaissent, un double sens se dégage… et souvent le sourire réapparaît. C’est que le travail de l’artiste s’apparente à un palimpseste : il maroufle sur toile des affiches de cinéma, posters ou publicités, il gratte, triture, recouvre, vitriole même les icônes du monde contemporain et du star-system pour interroger et mettre en question nos valeurs et croyances.

Depuis 2014, ce travail de « recyclage » se poursuit avec des relectures d’œuvres peintes ou gravées de maîtres anciens du 15e au 18e siècle (Titien, Rembrandt, Velazquez, Delacroix, Ruini, Brueghel, Van Dyck, Goya…). S’inspirant librement, tantôt partiellement tantôt totalement d’œuvres célèbres, l’artiste nous en livre une vision personnelle, remodelant et empruntant les formes, détournant les symboles et les intentions.

Où et quand

  • 05/11/2021 > 14/01/2022 le Samedi de 10h00 à 14h00 - PointCulture de Louvain-la-Neuve
  • 05/11/2021 > 14/01/2022 du Mardi au Vendredi de 12h00 à 17h00 - PointCulture de Louvain-la-Neuve

Classé dans