Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter

Deux maisons, un chez-soi ? Expériences et paroles d’enfants

15/11 > 17/12 du Mardi au Samedi de 11h00 à 18h00 - PointCulture Namur

deux maisons

publié le

En Belgique comme ailleurs, des milliers d’enfants et adolescents vivent une situation de garde alternée. Pourtant, on sait très peu de choses sur la façon concrète dont ces jeunes qui alternent entre deux lieux de vie, s’organisent au quotidien.

En Belgique comme ailleurs, des milliers d’enfants et adolescents vivent une situation de garde alternée. Pourtant, on sait très peu de choses sur la façon concrète dont ces jeunes qui alternent entre deux lieux de vie, s’organisent au quotidien.  Vingt et un adolescents de 10 à 16 ans qui vivent en Fédération Wallonie-Bruxelles ont été suivis par Laura Merla et Bérengère Nobels, sociologues au Centre interdisciplinaire de Recherche sur les Familles et les Sexualités de l’UCLouvain, afin de comprendre leurs mode de vie et ses implications. Vivre dans, et entre deux lieux de vie pose de nombreuses questions :   Quels objets circulent (ou pas) entre les maisons ? Comment faire (ou pas) sa valise ?  Quels sont les espaces de transition, les zones tampons, avant de passer d’un espace à l’autre ? Quelles sont les frontières ?  Comment négocier sa place dans chaque famille ? Et comment rester présent malgré l’absence ?  Naviguant entre des configurations familiales et des systèmes éducatifs parfois complexes et souvent très différents, ces adolescents développent des stratégies et des compétences pour construire un « chez-soi » particulier, un sentiment d’appartenance à de multiples lieux de vie.  Leurs témoignages renseignent sur les manières de « faire famille ».  Une image apparaît également, au fil des discussions avec eux : celle de deux îles (chaque île est un lieu de résidence), aux contours et contenus différents, mais faisant partie d’un même et unique archipel formant un ensemble cohérent.  Les étudiants en Master atelier « Architecture d’intérieure » de La Cambre se sont emparés de l’étude avec pour objectif de développer une recherche plastique à partir d’un point marquant, inspirant de l’étude. Neuf projets ont été retenus et sont présentés ici sous la forme d’une maquette, se répartissant en trois catégories :  les façons de cohabiter,  les espaces de transition entre les lieux,  la place des objets.  La métaphore des îles et des archipels, empruntée aux chercheuses est mise en avant dans la scénographie de la table. Les témoignages audios et écrits sont le fil rouge de l’installation. 

Où et quand