Nos collections

Comme promis dans notre précédente newslettre (avril 2019), voici davantage de précisions sur certains éléments de la mutation que notre association doit conduire à bien.

Le service de prêt de médias sera toujours assuré, mais sous des formes diversifiées, en renforçant les partenariats avec d’autres opérateurs culturels locaux, tels que les bibliothèques.

Outre la collection patrimoniale (forte de plus de 350.000 médias) accessible sur commande, il est prévu d’organiser des comptoirs médias au sein des bibliothèques locales afin de multiplier les points d’accès à cette collection d’une richesse exceptionnelle et de faciliter la découverte d’œuvres en lien avec les collections des bibliothèques ou d’autres institutions culturelles.

Un budget est conservé pour acheter de la nouveauté dans le cadre de nos nouvelles missions. Les collections restent l’outil central de la stratégie de médiation culturelle.

Nous mettrons en place une présentation dynamique des collections dans les PointCulture et les bibliothèques.

Les collections restent disponibles

57604390_305612817015703_7786162669785972736_n.jpg

Nous avons bien conscience que les collections représentent un patrimoine exceptionnel. Nous y avons travaillé de nombreuses années et nous connaissons la plupart des collègues qui, avant nous, ont œuvré à les penser et les constituer.

Ce « trésor de guerre » reste et restera disponible, intégralement et sur commande, comme actuellement.

Les commandes seront retirées dans les PointCulture et éventuellement dans les bibliothèques, selon une étude de faisabilité conduite avec le Ministère de la culture.

Ce qui va s’arrêter est le flux de nouveautés tel que nous le connaissons depuis longtemps. L’apport en nouveautés a toujours été proportionnel au nombre de prêts effectués. Il faut bien comprendre que cette capacité d’acquérir des nouveautés allait naturellement, d’ici deux ou trois ans, se rapprocher « naturellement » de zéro. D’où la nécessité d’intervenir un peu énergiquement pour accélérer un nouveau positionnement de l’association.

En savoir plus

Un budget particulier pour augmenter les collections

58708079_2213707625374558_6852687717394808832_n.jpg

Néanmoins, dans le cadre de notre travail de médiation culturelle, nous allons maintenir un budget spécifique pour faire l’acquisition de certains titres (musiques, cinéma, documentaire…).

Ces acquisitions s’inscriront dans notre ligne éditoriale basée sur des enjeux sociétaux et permettront de documenter la thématique de saison. Cette thématique de saison sera déterminée en concertation avec les opérateurs culturels.

En savoir plus

Les collections comme outil de médiation

57726627_278727259745805_443502643722059776_n.jpg

Les collections seront pourvoyeuses de contenus pour toute une série d’actions inscrites dans nos nouvelles missions.

Notre équipe de rédaction sera élargie et la production éditoriale va inclure, beaucoup plus qu’à présent, un travail sur le patrimoine, l’exhumation des richesses insoupçonnées, pour les raconter, expliquer en quoi plonger dans cette mémoire donne des grilles de lecture de la création actuelle.

A la rentrée, nous lancerons un webmagazine et une version remaniée de notre magazine imprimé : les collections y seront mises à l’honneur de manière permanente.

En savoir plus

Présentation dynamique des collections

57750949_637620563349254_3346854970510016512_n.jpg

Selon la thématique saisonnière ou tout autre thème qu’un opérateur culturel souhaiterait voir traiter, des parties de collections voyageront, seront présentées dans les PointCulture et dans les bibliothèques (selon des modalités en cours de discussion), pouvant être consultées, empruntées, pouvant donner lieu à une présentation animée, à un débat collectif.

Cette dynamique pourrait être étendue aux bibliothèques, possibilité étudiée actuellement avec le Ministère.

En savoir plus

Pour la suite ...

Nous avons bien pris connaissance de l’émoi provoqué par les décisions présentes concernant le prêt et le devenir des collections de PointCulture. La pétition et le succès qu’elle rencontre, signalant l’attachement important pour l’histoire de notre association, nous touchent vivement.

La transformation de notre association continue sa mue entamée en 2007, elle est rendue nécessaire par la diminution croissante de la fréquentation et de l’emprunt de nos médias physiques tout en conservant une place importante aux collections et à l’histoire de l’association au cœur du nouveau projet. Et ce nouveau projet a été pensé, en concertation avec le cabinet de la Ministre Alda Gréoli et le Ministère de la culture non pas pour « moins de culture en Fédération » mais au contraire, pour plus de culture, selon la nécessité de rencontrer d’autres besoins que ceux qui, il y a plus de 60 ans, ont justifié la création de la discothèque nationale. Ce qui est indéniable au vu de nos programmes d’activités, nos initiatives, nos partenariats avec de multiples opérateurs, les interventions de notre service éducatif.

Nous restons à votre disposition pour répondre à d’autres interrogations et expliquer plus en détails le projet qui se met en place. Nous y reviendrons de toute façon dans nos prochaines newslettres.

Nous contacter

Retrouvez tous nos PointCulture
et médiathèques sur notre carte interactive !