Compte Search Menu

 

Disponibilité et classement

  • à voir plus tard

THE MILL POND EP & COLLECTED PAINTINGS
John FAHEY

  • Ref. XF038O
  • IMPORTANT RECORDS, 2008.

Tirage limité sorti en 1997 sous la forme d'un double 45 tours, "the mill pond " vient d'être réédité par les braves gens d'Important records, agrémenté d'un livret présentant les tableaux de John Fahey. On pourrait tenter de résumer la carrière et la personne de John Fahey en le resituant comme un des plus grand guitariste de folk et de bluegrass des Etats-Unis, mais lorsque le disque parait à l'origine, John Fahey est entré dans une nouvelle période de son trajet musical. A cette époque, il faisait son retour dans le monde de la musique après une absence commencée en 1986, date à laquelle une grave maladie l'avait contrait à renoncer à la scène. Son comeback sera placé sous le signe de la technologie et de la distorsion. Il sera plus proche alors des albums les plus durs de Neil Young, ou, plus simplement de la génération des Sonic Youth, que du fingerpicking ou du ragtime d'avant, comme on peut l'entendre sur le désormais classique album "Womblife" sorti cette même année 1997 sur Table Of The Element Records, et produit par Jim O'Rourke. On découvre alors un nouveau Fahey, expérimentant avec l'électricité, la distorsion, les samples, les effets, etc. "The Mill Pond" poursuit cette voie. On y entend un Fahey en grande forme, presque enragé. On l'entend également chanter, chose rare, avec une fovoix gutturale qui évoque à la fois le blues le plus rude et le chant de gorge de Mongolie. En quatre morceaux extatiques, enregistrés dans une chambre d'hôtel, le disque mêle l'aspect brut de l'urgence et de la rage avec la maestria d'un grand musicien. (bd)

Interprètes

Pistes

  • 1 Ghosts
  • 2 Garbage
  • 3 You can't cool off in the Mill Pond, you can only die
  • 4 The Mill Pond drowns hope