Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter
 

Disponibilité et classement

INNA DE YARD
INNA DE YARD

  • Ref. KI4527
  • CHAPTER TWO, 2019. Enregistrement 2017.

« INNA DE YARD sur le chemin d'Hollywood ! » Cette blague que le chanteur Cedric Myton répétait  parfois lorsque le réalisateur Peter Webber (3 nominations aux Oscars pour « La jeune Fille à la perle »)  le filmait, est presque devenue réalité. 

D'abord, il y eu l'énorme coup de coeur de ce célèbre réalisateur qui décida de venir assister à  l'enregistrement du nouvel album, puis d'en faire un film. Ensuite, il y eu la volonté de plusieurs  partenaires (dont le distributeur Le Pacte) de voir sortir ce film, qui sera donc à l'écran en juillet dans  une centaine de salles en France l'été prochain, mais également en Europe et dans le reste du Monde.  Une improbable coïncidence au moment où l'Unesco vient justement de consacrer le reggae comme  Patrimoine Mondiale de l'Humanité. Or, qui incarne mieux l'authenticité et la culture de la Jamaïque  que ce collectif de légendes oubliées qui se retrouvaient déjà dans les arrières cours (les yards) dans  les années 60-70 pour jouer du reggae, du ska et du du rocksteady comme ils le font aujourd'hui au  sein d'Inna de yard ?  

Forts du succès inespéré de leur album sorti en 2017 (« The Soul of Jamaica »), et d'une première  tournée à guichet fermé en France (dont les concerts désormais mythiques de la Philharmonie et du  Trianon à Paris), ils ont décidé d'enregistrer un nouvel opus, qui rassemble cette fois les titres les plus  emblématiques de leur répertoire.  

Soudé autour de quatre chanteurs principaux qui ont traversé les âges avec des fortunes différentes  (Ken Boothe, Cedric Myton, Winston McAnuff et Kiddus I), INNA DE YARD rassemble aussi le trio des  septuagénaires Viceroys ainsi que la jeune génération (Var, Kush, Derajah) qui cherche à perpétuer  cette tradition musicale des origines. Certains invités se mêlent à ces sessions exceptionnelles, comme  ici Horace Andy ou Judy Mowatt (ancienne choriste de Bob Marley). 

Leur musique porte une émotion intemporelle, mais eux ne le sont pas. Deux des protagonistes  (Wesley Tinglin le leader des Viceroys, et Nambo Robinson le tromboniste) s'en sont allés depuis l'album précédent.

Écouter les extraits

Pistes

  • 1 If You Love Me (feat. Kiddus I)
  • 2 Malcom X (feat. Winston McAnuff)
  • 3 Row Fisherman (feat. Cedric Myrton)
  • 4 Everything I Own (feat. Ken Boothe)
  • 5 Ya Ho (feat. The Viceroys)
  • 6 Ain't No Sunshine (feat. Horace Andy)
  • 7 Black Woman (feat. Judy Mowatt & Jah9)
  • 8 Survive (feat. Kiddus I)
  • 9 Rebellion in Heaven (feat. Cedric Myrton)
  • 10 Be Careful (feat. Var, Derajah & Winston McAnuff)
  • 11 Tribute to My Sista (feat. Derajah)
  • 12 Speak Softly (feat. Ken Boothe)
  • 13 Live Good (feat. Var)