Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter
 

Disponibilité et classement

FUNKY AS I CAN BE!
Lee DORSEY

  • Ref. KD6552
  • GREAT AMERICAN MUSIC COMPANY, 2007. Enregistrement 1961-1978.

Pour un Fats Domino ou un Lloyd Price à la notoriété internationale, la Nouvelle-Orleans a nourri une multitude de talents plus ou moins obscurs (Johnny Adams, Earl King, Huey Smith, Snooks Eaglin) dont l'influence a été collective plutôt qu'individuelle. Dorsey se situe entre ces 2 tendances pour avoir connu un succès de grande ampleur tout en restant irrémédiablement attaché à sa ville.

Modeste et sans grandes ambitions, cet ancien boxeur travaillant comme carrossier à la Nouvelle-Orléans arrive dans le monde de la musique de manière inopinée. Un jour où il chante tout en travaillant, un producteur local Reynauld Richard, client du garage où il travaille, lui propose d'enregistrer un disque. Le soir même une session studio est improvisée. Deux titres verront le jour suite à cette rencontre mais c'est grâce aux conseils de Marshall Sehorn (son impresario) que Dorsey enregistrera, pour la firme Fury de Bobby Robinson à New York, son premier grand succès. Avec Allen Toussaint au piano, le titre "Ya-Ya" (1961) se classe n°1 des charts Rhythm & blues et n°7 des classements tous publics aux États-Unis. Ce succès lui permet de partir en tournée avec Big Joe Turner, Chuck Berry, Lowell Fulson et T-Bone Walker. Le disque suivant, Do-Re-Mi se classe n°27 en janvier 1962. Ces deux titres constituent des classiques du Rhythm'n'blues et marqueront durablement l'histoire de la musique soul en générale.

Lee Dorsey finit par connaître une large reconnaissance : Southside Johnny l'invite sur son premier album et le groupe The Clash lui demande de faire la première partie de ses concerts américains en 1980. Les Beastie Boys lui rendent homage dans la chanson Sure Shot.

Lee Dorsey, atteint par l'emphysème, décède juste avant ses soixante ans.

Écouter les extraits

Interprètes

Pistes

  • 1 Ya ya
  • 2 Do re me
  • 3 Behind the 8 ball
  • 4 Great googa mooga
  • 5 Oo-na-nay
  • 6 You better tell her
  • 7 Lonelyology (for your love)
  • 8 Radio commercials
  • 9 My babe
  • 10 What am I living for
  • 11 Yes we can
  • 12 Sneakin' sally through the alley
  • 13 Night people
  • 14 Working in a coal mine (live)
  • 15 Lottie mo (live)
  • 16 Ride your pony (live)