Compte Menu
 

TRAVESTIMENTI (+ FRESCOBALDI/ PASQUINI/ GRANDI)
Claudio MONTEVERDI

IL PEGASO

Disponibilité et classement

  • Ref. BM7042
  • FRA BERNARDO, 2016. Enregistrement 2014.

Travestimenti met en lumière un procédé très utilisé dès le Moyen Age et consistant à plaquer un texte neuf sur une mélodie pré-existante : la contrefacture ou contrafacta. Ainsi une chanson profane pouvait devenir une oeuvre sacrée et vice versa. Dans le climat moral de la Contre-Réforme dans l'Italie des 16ème et 17ème siècles, canzonette et madrigaux ont fait les frais de cette transformation, donnant naissance à d'autres pièces parfois tout aussi convaincantes.

Organiste et éditeur actif à Breslau vers 1640, Ambrosius Profe a produit plusieurs volumes de musique sacrée italienne pour offrir aux compositeurs des régions germaniques une source d'inspiration et un modèle. Sur les 140 compositions publiées par Profe, 43 sont des contrafacta. Claudio Monteverdi est le compositeur le plus représenté.

L'ensemble «Il pegaso» et son chef Maurizio Croci présentent ce répertoire en le parant de couleurs instrumentales variées grâce à une basse continue sans cesse réinventée.

Interprètes

Œuvres

  • Ecce panis angelorum, contrafactum de Chiome d'oro, madrigal Liv. 7
  • Girolamo FRESCOBALDI : Partite sopra Ciaccona
  • Jesum viri senesque, contrafactum de Vaga su spina, madrigal Liv. 7
  • Spera in Domino, contrafactum de Io che armato, Scherzi Musicali
  • Cantate Domino, motet à 2 voix
  • Ballo dell'Ingrate (extrait)
  • O quam pulchra, 1 v. (ex. Ghirlanda sacra, Venise 1625)
  • Girolamo FRESCOBALDI : Toccata sesta, pour clavier (Secondo libro di toccate, 1627), A 7
  • Quante stell'intorn'a l'aureo crine, contrafactum de Quante son stelle, Canzonette liv. 1
  • Girolamo FRESCOBALDI : Canzona terza (Secondo libro di toccate, 1627)
  • Prima vedro che in questi prati nascano, contrafactum de Prima vedro, I Nuovi fioretti
  • Longe, mi Jesu, contrafactum de Parlo, miser (madrigal liv.7)
  • Ercole PASQUINI : Durezza, pour clavier, S 8
  • Longe, mi Jesu, contrafactum de Parlo, miser (madrigal liv.7)
  • Occhi miei, se mirar piu non debb'io, contrafactum de Occhi miei (canzonette liv.1)
  • Alessandro GRANDI : Salvum me fac, motet pour 1 voix et basse continue (Ambrosius Profe, Leipzig, 1641)
  • Ercole PASQUINI : Toccata, pour clavier, S 4
  • Occhi miei, se mirar piu non debb'io, contrafactum de Occhi miei (canzonette liv.1)
  • Duo Seraphim, Sol

Pistes

  • 1 Claudio Monteverdi (1567- 1643) «Ecce panis angelorum»
  • 2 Girolamo Frescobaldi (1583 -1643) Partite su ciacona
  • 3 Claudio Monteverdi (1567 -1643) «Jesum viri senesque»
  • 4 «Spera in Domino»
  • 5 «Cantate Domino»
  • 6 Ballo del Monteverde
  • 7 «O quam pulchra»
  • 8 Girolamo Frescobaldi (1583 -1643) Toccata VI, sopra i pedali
  • 9 Claudio Monteverdi (1567 -1643) «Quante son stell'intorn'a l'aureo crine»
  • 10 Girolamo Frescobaldi (1583 -1643) Canzona III
  • 11 Claudio Monteverdi (1567 -1643) «Prima vedrò che in questi prati nascano»
  • 12 «Lasciatemi morire» (lamento d'Arianna)
  • 13 Ercole Pasquini (ca. 1560 -ca. 1619) Durezza (intonazione)
  • 14 Claudio Monteverdi (1567 -1643) «Longe, mi Jesu»
  • 15 «Questi vaghi concenti»
  • 16 Alessandro Grandi (1586 -1630) «Salvum me fac»
  • 17 Ercole Pasquini (ca. 1560 -ca. 1619) Toccata
  • 18 Claudio Monteverdi (1567 -1643) «Occhi miei, se mirar più non debb'io»
  • 19 «Duo seraphim»