Compte Search Menu

PointCulture suspend ses activités culturelles et ses services de prêt à partir de ce vendredi 13 mars et ce, jusqu'au 18 avril 2020 inclus Lire la suite...

 

Disponibilité et classement

HOLLAND BAROQUE SOCIETY MEETS MILOS VALENT: BARBARIC BEAUTY
Georg Philipp TELEMANN

Milos VALENT - Jan ROKYTA...

  • Ref. BT4526
  • CHANNEL CLASSICS, 2011.

En tant que compositeur, Telemann était capable de s'approprier des langages différents avec beaucoup de facilités. Il maîtrisait à la perfection les styles français et italiens. Il avait séjourné dans sa jeunesse à Sorau en qualité de Maître de chapelle du Comte Von Promnitz. Là, ce musicien baroque avait découvert la "Beauté Barbare" , les mots sont de lui, des musiques provenant des régions frontalières de Pologne et de Hongrie. Les improvisations propres à ces musiques le subjuguaient. Lorsqu'il en parlera plus tard, il les évoquera comme des "traits de génie dont la simple notation suffisait à donner de l'inspiration pour le reste de sa vie". Qu'il s'en soit inspiré est une certitude car il a signalé avoir composé "de grands concertos et trios dans ce style". C'est impossible de dire à quelles oeuvres Telemann faisait référence. Il est bien sûr plus que probable que les 30 danses dites "Dance d'Polonie" du Manuscrit de Rostock reprennent des thèmes notés alors sur le vif. Ce manuscrit autographe a dès lors suscité l'intérêt du Holland Bach Society, un ensemble de musiciens baroques qui ambitionnent d'interpréter la musique en la resituant, autant que faire ce peut, dans le cadre qui l'a vu naître. Ils se sont donc assurés du concours d'un grand spécialiste des musiques d'Europe centrale, le violoniste Milos Valent, par ailleurs fondateur de l'ensemble Solamente naturali. Avec le tympaniste Jan Rokyta, ils ont écrit huit pièces, sorte de Pot-pourri dont les éléments sont tirés non seulement du Manuscrit de Rostock, mais aussi du Melodarium (1720), un livre de chansons et danses de Slovaquie recueillies et notées à la demande de la duchesse Anna Szirmay-Keczer et un autre recueil de mélodies slovaques, le Manuscrit d'Uhrovec (1730). On sait par ailleurs que Telemann connaissait et appréciait le tympanon car en 1708, il écrivait ceci : "je ne pourrai jamais assez faire l'éloge de monsieur Pantaleon Hebenstreit... il a joué sous ma direction dans l'orchestre de la cour et a fait entendre son merveilleux tympanon". C'est cette Beauté Barbare qui inspira tant le compositeur que Barbaric Beauty nous dévoile. AF

Écouter les extraits

Interprètes

Œuvres

  • Arrangements de Milos Valent et Tineke Steenbrink (8)

Pistes

  • 1 Telemann: Perpetuum Mobile
  • 2 Telemann: Les Janissaires
  • 3 Telemann: Mourky
  • 4 Collection Uhrovec: Dance 322
  • 5 Telemann: Hanaquoise
  • 6 Collection A. Szirmay-Keczer: Two Dances
  • 7 Telemann: Marche
  • 8 Telemann: Mezzetin en Turc

Message important

PointCulture suspend ses activités culturelles et ses services de prêt à partir de ce vendredi 13 mars et ce, jusqu'au 18 avril 2020 inclus.
Les dates de retour pour les prêts en cours ainsi que pour les abonnements Curioso seront automatiquement reportés.
Les évènements payants vous seront remboursés le cas échéant.
Les demandes d’envoi de média sont momentanément suspendues.

De plus amples informations relatives à l'ajournement de nos évènements seront disponibles dans les jours à venir.

Nous vous remercions pour votre compréhension.

Ne plus afficher ce message