Compte Search Menu

PointCulture suspend ses activités culturelles et ses services de prêt à partir de ce vendredi 13 mars et ce, jusqu'au 18 avril 2020 inclus Lire la suite...

 

Disponibilité et classement

Contenus et/ou évènements liés

COIN COIN CHAPTER FOUR : MEMPHIS
Matana ROBERTS

  • Ref. UR6224
  • CONSTELLATION RECORDS, 2019.

Coin Coin est le surnom d'une figure emblématique de l'histoire des afro-américains, Marie-Thérèse Metoyer, une esclave affranchie (sous le régime du plaçage) qui a fondé, à la fin du 18ème siècle le long de la rivière Cane, près de la ville de Natchitoches, une communauté où les gens de couleurs bénéficiaient de certaines libertés et opportunités de s'exprimer sous le couvert de son influence. Natchitoches se situe en Louisiane, en plein coeur des états du sud (états esclavagistes). Elle fonda avec ses enfants l'église Sainte Augustine sur l'Isle Brevelle de Natchez dans la paroisse des Natchitoches, qui fut la première église bâtit par des Noires aux États-Unis. Cette communauté rayonna comme un îlot d'espoir et marque un acte pionnier de la communautés afro-américaine à faire valoir l'égalité des droits civiques sur le territoire des Etats-Unis d'Amérique.

La saxophoniste Matana Roberts entreprend ici une fresque musicale, work-in-progress, qui comptera à son terme 12 volumes. Chaque volume qui sortira portera le titre générique " coin coin " en référence donc à cette dame Marie-Thérèse Metoyer, et revendique la mémoire de la lutte pour l'égalité des droits civiques. Principalement axée sur la communauté afro-américaine, d'où elle est issue, il serait erroné de dire que Matana Roberts ne s'en tient qu'à cela. Elle constate amèrement un recul général de liberté, lois répressives, voire encore une forme d'esclavagisme financier, qui touche toutes les minorités, immigrés, homosexuels, marginaux etc... Le constat amer, d'après ses propres dires, d'une ère Obama qui promettait bien plus que la réalité actuelle. Précarité sociale, crise financière, racisme...

L'histoire personnelle de " coin coin " et Matana Roberts remonte à son enfance où son grand père (orphelin) avait pour habitude de surnommer sa petite fille " coin coin " en référence à Marie-Thérèse Metoyer. Dans un contexte familial où la mémoire de la communauté afro-américaine et l'enseignement de l'histoire étaient très importants. Matana Roberts dit avoir appris de Marie-Thérèse Metoyer avant d'apprendre de Harriet Tubman, la moïse du peuple noir (Harriet Tubman est la combattante pour la liberté la plus connue de la communauté afro-américaine).

MATANA ROBERTS est née à Chicago et basée à New York City. Elle est membre de l'"Association for the Advancement of Creative Musicians"(A.A.C.M.).

Dans ce quatrième volet il s'agit de compositions pour quintet augmenté où lignes mélodiques, voix et spoken word s'accomodent de multiples élans cuivrés. Lignée freejazz/spiritual jazz des années 70. (Cf. Alice Coltrane).

Enregistré par Jace Lasek (assisté de Dave Smith) au Breakglass à Montréal (Québec).

(BB)

Écouter les extraits

Interprètes

Pistes

  • 1 Jewels Of The Sky: Inscription
  • 2 As Far As The Eye Can See
  • 3 Trail Of The Smiling Sphinx
  • 4 Piddling
  • 5 Shoes Of Gold
  • 6 Wild Fire Bare
  • 7 Fit To Be Tied
  • 8 Her Mighty Waters Run
  • 9 All Things Beautiful
  • 10 In The Fold
  • 11 Raise Yourself Up
  • 12 Backbone Once More
  • 13 How Bright They Shine

Message important

PointCulture suspend ses activités culturelles et ses services de prêt à partir de ce vendredi 13 mars et ce, jusqu'au 18 avril 2020 inclus.
Les dates de retour pour les prêts en cours ainsi que pour les abonnements Curioso seront automatiquement reportés.
Les évènements payants vous seront remboursés le cas échéant.
Les demandes d’envoi de média sont momentanément suspendues.

De plus amples informations relatives à l'ajournement de nos évènements seront disponibles dans les jours à venir.

Nous vous remercions pour votre compréhension.

Ne plus afficher ce message