Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter
 

Disponibilité et classement

THE CHELSEA GIRLS - (ANDY WARHOL)
Andy WARHOL - Paul MORRISSEY - Jonas MEKAS

  • Ref. TW8501
  • Produit en 1966.
  • DVD ZONE 0,. Langue AN st. AN, IT.

Etudiant en littérature à l'université de Fordham, Paul Morrissey (1938) commence à réaliser ses premiers courts métrages indépendants dès le début des années soixante. Radicalement anti-conformiste, le futur cinéaste fait en 1965 une rencontre capitale avec l'artiste Andy Warhol, avec qui il partage les mêmes aspirations artistiques dans le domaine de l'"underground" et du "pop art". Morrissey deviendra le bras droit de Warhol pour tout ce qui touche au cinéma (technique, distribution, commercialisation des films).

"The Chelsea Girls" est à l'origine une commande de Jonas Mekas qui désirait projeter un film issu de la Factory dans sa "Film Maker's Cinémathèque", sur la 41e rue (New York). Andy Warhol et Paul Morrissey décidèrent alors d'assembler 12 fragments tournés de juin à septembre 1966 en un seul film, projeté sur double écran au format 16mm afin d'en réduire la durée de 6h30 à 3h15. Ce fut le premier "succès" critique et commercial de Warhol en tant que cinéaste, qui réussit à dépasser les sphères du milieu underground new-yorkais.

Toutes les scènes sont tournées en une seule prise et les "interprètes" (tous des familiers de la Factory) s'abandonnent littérallement à la caméra, laissant libre cours à leur imagination (joutes oratoires, jeux érotiques, prises de drogues, ennui sans complexe, etc.), les réalisateurs étant convaincus que, si une caméra est pointée sur des gens intéressants, quelque chose d'intéressant devait forcément se produire. Le choix de ne pas opérer de montage - sonore et visuel - est également lié au type de caméra utilisée par Warhol et Morrissey, dont les bobines n'excèdent pas les 30 minutes et au son directement enregistré sur la pellicule. Travaillant sur l'impersonnalité, la neutralité et l'objectivité, Warhol développa progressivement une nouvelle manière de voir et de représenter les choses, tout comme il le fit pour ses accumulations d'objets de consommation ou ses représentations de stars, devenues des icones standardisées et reproduisibles à l'envi grâce, notamment, à la technique de la sérigraphie.

Note: "The Chelsea Girls" est montré en split screen selon les instructions du MoMA (Metropolitan Museum of Modern Art, New York) et la Fondation Warhol.

Le second DVD comporte: "Anthropological Sketches. Scenes from the Life of Andy Warhol" (film de Jonas Mekas) - un mot de Enrico Ghezzi (curateur de l'édition DVD) - une interview de Achille Bonito Oliva (critique d'art) - Une interview de Mario Zonta (critique) - une rencontre entre Jonas Mekas et Paul Morrissey.

"Anthropological Sketches: Friendships and Intersections. Scenes from the Life of Andy Warhol" (1963-90 - 36' - 16mm) aborde Warhol comme le noyau autour duquel gravitent une nuée d'électrons plus ou moins libres: le Velvet Underground, John Lennon et Yoko Ono, Allen Ginsberg, George Maciunas, Caroline Kennedy... (Jonas Mekas).

Note: un livre de 64 pages accompagne l'édition DVD (textes en italien et en anglais).

Note: le film de Mekas, "Anthropological Sketches: Friendships and Intersections", est également présent sur support vidéo, et porte la référence TW8225.

Séquences

  • Nico in kitchen
  • Pope Ondine and Ingrid
  • Brigid holds court
  • Boys in bed
  • Hanoi Hannah
  • Hanoi Hannah and guests
  • Mario sings two songs
  • Mary Menken
  • Eric says all
  • Color lights on the cast
  • Pope Ondine
  • Nico crying
  • J. Mekas Anthropological Sketches: Friendships and Intersections