Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter
 

Disponibilité et classement

SAY AMEN, SOMEBODY
George T. NIERENBERG

  • Ref. TB7481
  • Produit en 1982, Etats-Unis d'Amérique.
  • DVD ZONE 0,. Langue AN. Durée :100'.

Réalisé en 1982 par l'ethno-musicologue Georges T. Nierenberg, ce film dresse le portrait de quelques figures légendaires de la musique gospel. Parmi eux, on retrouve le véritable inventeur du gospel: un vieux monsieur qui avait déjà plus de 80 ans à l'époque (cheveux blancs prophétiques, maigreur ascétique, élégance inouïe du moindre geste), un certain Thomas Arthur Dorsey.

C'est en 1928 que, sous le glorieux pseudonyme de "Georgia Tom", l'un des chanteurs de country blues primitifs les plus originaux du moment connaît son heure de gloire. S'éloignant des puristes du Mississippi (Son House, Charley Patton, SkipJames), ses contemporains, il invente un blues plus sophistiqué, égrillard, souvent accompagné au piano par Tampa Red: ce qu'on appelait alors le style des Hokum Boys. Gros succès populaire. Tout aurait pu aller pour le mieux dans la vie de Georgia Tom si, un beau jour de 1932, sous le coup d'un éblouissement et d'un repentir mystique dont les crooners noirs, de Marvin Gaye à Little Richard en passant par Sam Cooke, ont le secret, il n'avait décidé de "revenir à la vraie religion". Mais, à la différence des rockers noirs en rupture de croyance, Thomas A. Dorsey (car c'est bien lui qui se cache sous le nom de Georgia Tom) va carrément inventer un mot, un style, une musique, destinés à révolutionner l'industrie mondiale du disque. Chaque année dans une ville différente, le vieux monsieur aux cheveux blancs, celui qu'on n'appelait plus que le "Docteur" Thomas A. Dorsey, réunissait les futurs Aretha Franklin, Marvin Gaye ou Anita Carter, encore inconnus, accompagnés par des choeurs baptistes somptueux. Tout en retraçant l'historique de cette musique profane, le documentaire s'attarde aussi sur leur activité au sein de leur paroisse.

Compléments DVD: Chapitrage des chansons proposées dans le documentaire - Galerie photos - Film commenté par le réalisateur.

Note: Un cd comprenant les chansons interprétées durant le film et un livret de 24 pages accompagnent ce média.

En anglais non sous-titré.

Intervenants

Réalisation :
Équipe technique :