Compte Search Menu

 

Disponibilité et classement

PROHIBITION
Ken BURNS - Lynn NOVICK

  • Ref. TH7620
  • Produit en 2011, Etats-Unis d'Amérique.
  • Langue FR st. FR. Durée :260'.

Tout commence avec l'inquiétude de quelques femmes qui considèrent que l'Américain du XIXe siècle est pourri par l'alcool... Le riche, le pauvre, l'émigré - toutes les couches de la population - s'imbibent sans limite. Les plus pauvres boivent leur salaire dans les saloons et laissent femmes et enfants affamés et miséreux. La maltraitance et les cas de violences familiales sont très répandus. Ces dames, désireuses d'apporter amour et sécurité au sein des foyers, mèneront des campagnes de tempérance et inspireront des lobbys. La Prohibition est en marche. Cette série documentaire en détaille chaque étape avec force photos, films d'archive et interventions de spécialistes et témoins d'époque.

Série en 5 épisodes de 52 minutes chacun.

1. "Une nation d'ivrognes" - Depuis que les Pères Pèlerins ont chargé la soute du Mayflower avec de la bière, l'alcool et les rituels qui l'entourent sont au moins aussi américains que l'Apple Pie. Au milieu du XIXe siècle, le saloon est le lieu de rendez-vous des nouveaux arrivants désargentés. Mais alors qu'une vague de ferveur idéologique balaie le pays, beaucoup, à commencer par les femmes, commencent à voir l'alcool comme un fléau. Des campagnes de tempérance inspirées par l'Église au lobby xénophobe de la Ligue anti-saloon, les Américains se déchirent. Cette dernière, emmenée par Wayne Wheeler, étend son influence politique et lorsqu'éclate la Première Guerre mondiale, elle n'hésite pas à assimiler les brasseurs et les buveurs de bière à l'ennemi allemand. L'alcool est finalement déclaré illégal le 17 janvier 1920. Mais déjà la résistance s'organise...

2. "Les Moque-la-loi" - 17 janvier 1920, la Prohibition entre en vigueur. Mise en place pour promouvoir une Amérique plus convenable et respectueuse des lois, elle a exactement l'effet inverse. Les médecins et les pharmaciens, les agents fédéraux et les policiers locaux, les rabbins et les directeurs des pompes-funèbres trouvent tous des moyens de gagner de l'argent en contournant la loi.

3. "Le Crime s'organise" - Tandis que certains Américains tentent de respecter la loi de la Prohibition, des millions d'autres s'irritent de ses conséquences imprévues. Les gangsters font des bénéfices sans précédent avec le trafic de bière, ce qui crée des guerres territoriales violentes et des luttes de pouvoir dans des villes comme Chicago et Detroit. Un fossé culturel divise l'Amérique : les villes multiculturelles principalement "Wets" contre les campagnes protestantes "Drys".

4. "Un océan de rhum" - Au milieu des années 1920, à la grande époque du jazz, les bars clandestins deviennent le symbole d'une vie nocturne urbaine et glamour, avec des reporters qui racontent dans leurs chroniques la débauche haute en couleurs de leur génération. À Chicago, Al Capone devient une star, tenant des conférences de presse pour promouvoir son image tandis que son gang meurtrier étend son emprise. Pour beaucoup, la Prohibition ressemble de plus en plus à une terrible erreur.

5. "Une nation d'hypocrites" - À la fin des années 1920, beaucoup rendent la loi responsable de la montée en puissance des syndicats du crime et de l'impression de corruption généralisée au niveau du gouvernement. Quand la Grande Dépression s'installe, les Américains commencent à réexaminer leurs priorités. En décembre 1933, le règne de la Prohibition prend fin sous la présidence de Franklin D. Roosevelt et pour la première fois depuis treize ans, les Américains peuvent boire un verre en toute légalité.

Séquences

  • Une nation d'ivrognes
  • Les "moque-la-loi"
  • Le crime s'organise
  • Un océan de rhum
  • Une nation d'hypocrites