Compte Menu
 

LES ANNÉES OBAMA - 2009-2016
Paul MITCHELL - Sarah WALLIS - Delphine JAUDEAU - Mike GOLD

Disponibilité et classement

  • Ref. TH0450
  • Produit en 2016, France, Etats-Unis d'Amérique, Royaume-Uni.
  • Langue FR, AN. Durée :223'.

Premier noir américain à accéder à la charge suprême, Barack Obama a soulevé une vague d'enthousiasme comme aucun président américain auparavant. En s'appuyant sur un entretien exclusif d'Obama lui-même et sur des interviews d'acteurs clés de la scène politique américaine et étrangère (conseillers et ministres, passés et présents), cette série documentaire en quatre épisodes fait revivre les moments historiques de ses deux mandats et offre une immersion inédite dans les coulisses de la Maison-Blanche.

1. "Yes We Can" (57') de Paul Mitchell, adapté et coréalisé par Delphine Jaudeau - Barack Obama a dû mettre de côté son ambitieux programme de réforme afin de gérer la plus grande crise économique que le monde ait connu depuis les années 1930. Les mesures qu'il prend pour prévenir l'effondrement de l'économie américaine sont impopulaires, chères et controversées. Il doit aussi affronter l'opposition déterminée des Républicains. L'état de grâce est terminé avant même qu'Obama n'ait pu concrétiser aucune de ses grandes promesses électorales - notamment celle de fermer Guantanamo.

2. "Le Plus beau jour du président" (56') de Sarah Wallis, adapté et coréalisé par Delphine Jaudeau - Dès le début de son mandat et contre l'avis de ses principaux conseillers, Obama décide de lancer le chantier de l'assurance-santé pour tous, "Obamacare" Le texte est adopté à la Chambre des Représentants, largement dominée par les Démocrates. Au Sénat, la bataille est plus rude et Obama est forcé de faire des compromis. Le 21 mars 2010, Obama entre dans l'Histoire. Il a réussi là où sept présidents avant lui avaient échoué. Mais aux élections de mi-mandat, il perd le contrôle de la Chambre des Représentants.

3. "La Guerre à reculons" (59') de Delphine Jaudeau - En dépit des promesses de son discours au Caire, Obama ne réussit pas à sortir les États-Unis du bourbier laissé par le président Bush au Moyen-Orient. Face aux révoltes du Printemps arabe et à l'embrasement de la Syrie, il doit prendre des décisions dont les conséquences sont encore considérables aujourd'hui. C'est avec l'Iran qu'Obama va obtenir son plus grand succès. En 2013, il décide d'engager des négociations secrètes. Deux ans plus tard, il a réussi son pari : le dossier le plus épineux de la diplomatie américaine depuis dix ans semble clos.

4. "No I Can't" (51') de Mick Gold, adapté et coréalisé par Delphine Jaudeau - La réélection d'Obama annonce un mandat propice à des réformes profondes portant sur des thèmes aussi capitaux que le port d'armes, le racisme et l'immigration. Obama essaie de renforcer le contrôle des armes à feu et malgré un large soutien de l'opinion publique et des familles des victimes, il échoue face au lobby des armes. Mais c'est surtout la question raciale qui va dominer la fin de son second mandat. Une série de bavures policières attise la colère des Noirs à travers le pays, notamment à Ferguson qui est le siège de véritables émeutes.

Intervenants

Avec :
Équipe technique :

Séquences

  • Yes We Can
  • Le plus beau jour du président
  • La guerre à reculons
  • No I Can't