Compte Search Menu

 

Disponibilité et classement

LA LIGNE DE PARTAGE DES EAUX
Dominique MARCHAIS

  • Ref. TJ5350
  • Produit en 2013, France.
  • Langue FR. Durée :104'.

La Ligne de partage des eaux s'inscrit dans le périmètre du bassin versant de la Loire, de la source de la Vienne sur le plateau de Millevaches jusqu'à l'estuaire.

Le bassin versant, et non pas le fleuve Loire ! C'est-à-dire le plan incliné vers la mer, la totalité de l'espace irrigué, pas seulement le trait de la rivière. C'est-à-dire les zones d'activités et les zones humides, les fosés et les autoroutes, les salles de réunions et les chantiers. Car l'eau est partout, dans les sols, dans les nappes, dans l'air, circulant, s'infiltrant, s'évaporant et partout reliant les territoires entre eux, désignant leur interdépendance, nous faisant rêver à leur solidarité.

La ligne de partage des eaux n'est donc pas seulement cette ligne géographique qui sépare les basins versants mai elle est aussi la ligne politique qui relie des individus et des groupes qui ont quelque chose en partage : de l'eau, un territoire, un paysage.

"De la source de la Loire à son embouchure, un documentaire articule la question de l'aménagement des territoires et celle de la préservation des richesses naturelles. Après le remarquable "Le Temps des grâces", Dominique Marchais poursuit son exploration géographique, topographique, politique et poétique du territoire français. (...)

Le film de Marchais s'ouvre par une scène où un enfant tente de composer un puzzle. Le cinéaste adopte le même genre de démarche, essayant de raccorder des éléments, problématiques et intérêts disparates pour tenter de voir s'ils font lien, s'ils finissent par former un ensemble à peu près cohérent. Ainsi, tout se mêle, se croise, se superpose, s'entrechoque : la survie des eaux de source et de leur écosystème, le bien-être des pêcheurs, la pollution des rivières et nappes phréatiques, la question de l'emploi, l'aménagement des rives... (...)

Entre l'humilité du promeneur, l'oeil aiguisé de l'observateur sans préjugés et les interrogations du talmudiste, Marchais brasse des questions dont les réponses entraînent d'autres questions, dans un parcours sans cesse évolutif qui se complexifie au fur et à mesure de l'avancée. Ces questions peuvent être d'ordre politique, écologique, existentiel, parfois les trois ensemble. Comment concilier le développement de l'emploi et la protection des richesses naturelles ? Comment aménager le territoire au mieux de l'intérêt général ? Comment avancer dans la modernité sans détruire les acquis du passé ? Comment vivre ensemble ? Le film pose ces questions sans jamais donner de leçon mais toujours au plus près du vécu, du concret et du sensible." Serge Kaganski, in www.lesinrocks.com, 22/04/2014

Suppléments : Scènes coupées (26') - "Lenz échappé", de Dominique Marchais (court métrage - 2003 - 9') - Bande-annonce (1'30).

Un livret (8 pages) accompagne cette édition : entretien avec Dominique Marchais réalisé par Cyril Neyrat.

Intervenants

Réalisation :
Scénario :
Équipe technique :