Compte Menu
 

LA GRANDE GUERRE DES NATIONS - 1914-1918
Éric DEROO

Disponibilité et classement

  • Ref. TH3685
  • Produit en 2014, France.
  • DVD ZONE 0,. Langue FR, AN. Durée :420'.

Cette série offre un nouvel éclairage sur la "Grande Guerre" par une approche rigoureuse, nourrie d'images d'archives, de documents filmés, d'infographies pédagogiques et de points de vue d'historiens du monde entier. S'appuyant sur les recherches les plus récentes, "La Grande Guerre des nations", au-delà du déroulement du conflit abordé dans sa globalité et dans ses aspects les plus divers - les armes employées, la propagande, l'organisation économique et sociale des États - permet au spectateur de comprendre comment et pourquoi cet événement sans précédent a changé le monde.

Chacun des sept épisodes dure une heure.

1. "La guerre est impossible" - Quelques mois avant août 1914, en dépit des tensions existantes dans les Balkans ou pour le partage des colonies, la guerre semble impossible. Le niveau sans précédent atteint par les échanges commerciaux, l'expansion et l'imbrication des économies, l'intense circulation des hommes entre les pays permettent de rêver à un monde meilleur dans lequel les progrès techniques et la montée des idées démocratiques éloigneraient les risques de guerre. Pourtant, en quelques semaines, l'Europe et le monde vont s'embraser, inconscients de la phénoménale puissance de destruction des armements modernes.

2. "Le suicide de l'Europe" - Le système des alliances, le jeu des dirigeants politiques et militaires, les sentiments patriotiques des populations ainsi que l'idée, encore prégnante, que la guerre est finalement le moyen légitime de régler les différends et de régénérer les peuples, font basculer en quelques semaines l'Europe et bientôt le monde dans une guerre sans précédent. En quelques mois, de l'idée d'une guerre de mouvement classique, napoléonienne, tous les belligérants sont passés à celle d'une guerre totale sur terre, sur mer et dans les airs. Une bataille permanente où l'arrière compte autant que le front.

3. "Une victoire sans vainqueurs" - L'armistice est signé le 11 novembre 1918. Le Président des États-Unis, Woodrow Wilson, est désormais en position d'imposer ses vues politiques et économiques à une Europe qui a définitivement perdu sa suprématie.

4. "Le prix du sang" - Les traités d'après-guerre redessinent la carte, non seulement de l'Europe mais aussi du Moyen-Orient et de l'Afrique. De cette guerre émergent deux nouvelles puissances qui vont structurer l'histoire du XXe siècle : les États-Unis et l'Union Soviétique.

5. "Le nerf de la guerre" - La prolongation du conflit quatre années durant a créé un choc d'une ampleur jusque-là inconnue, mettant en contact des peuples qui s'ignoraient, renversant des hiérarchies qui semblaient immuables. C'est le moment où cesse la prépondérance mondiale du Vieux Continent.

6. "De chair et d'acier" - En s'inscrivant dans la durée, le conflit se transforme en une guerre "intégrale" où les populations civiles de l'arrière, mobilisées dans les usines, les champs et les transports, deviennent elles-mêmes des cibles.

7. "La mobilisation des esprits" - La Grande Guerre exige le soutien sans faille de la Nation. Tous les outils intellectuels, moraux et organisationnels, que rationaliseront les États totalitaires dans l'après-guerre, se mettent en place, changeant radicalement la perception qu'avaient les hommes du monde et de leur société.

Un livret-poster accompagne cette édition: textes d'Éric Deroo, réalisateur, et frise chronologique élaborée par le lieutenant-colonel Rémy Porte, conseiller historique de la série.

Coffret de 3 DVD - Seuls 2 DVD interviennent dans le calcul du tarif de prêt.

Séquences

  • La guerre est impossible
  • Le suicide de l'Europe
  • Une victoire sans vainqueurs
  • Le prix du sang
  • Le nerf de la guerre
  • De chair et d'acier
  • La mobilisation des esprits