Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter
 

Disponibilité et classement

FEMMES INDOCILES DE LA MUSIQUE ARABE
Jacqueline CAUX

  • Ref. TB3266
  • Produit en 2013-2015, France.
  • Langue AR, FR st. FR.
Autres films sur le même média (fiches liées) :

Cette édition rassemble deux films écrits et réalisés par Jacqueline Caux.

1. "Si je te garde dans mes cheveux" (2013 - 70') - À la manière d'un manifeste, ce film présente l'histoire de quatre musiciennes arabes rebelles du Maroc, de la Tunisie, de Syrie et de Palestine. En contradiction avec le contexte de défiance actuelle vis-à-vis de ces cultures, ce film souhaite montrer la force d'affirmation de ces femmes qui se battent pour imposer leur talent, leur art, leur féminité sans voile, ainsi que la richesse et la diversité des musiques arabes.

2. "Hadda Ou Akki" (2015 - 53') - Un portrait d'Hadda Ouakki, une femme d'exception, une cheikhat marocaine, représentante de la culture Amazigh, aujourd'hui âgée de soixante ans, qui a toujours voulu chanter, qui a refusé de se marier et d'avoir des enfants, posant de ce fait des actes de rébellion inouïs dans la société traditionnelle qui était la sienne. Depuis plus de quarante ans, cette femme continue d'être un véritable manifeste de liberté, et - compte tenu du contexte politique actuel - elle exemplifie cette détermination remarquable de tant de femmes arabes qui, comme elle, ont lutté et luttent encore pour obtenir leur liberté de femmes et d'artistes.

Intervenants

Réalisation :
Production :
Scénario :