Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter
 

Disponibilité et classement

OPAL DREAM
Peter CATTANEO

  • LE SECRET DE KELLY-ANNE
  • Ref. VO0050
  • Produit en 2006, Australie, Royaume-Uni.
  • Langue AN, FR st. FR. Durée : 86'.

La petite Kelly-Anne, sept ans, vit dans une région désertique d'Australie. Son père est mineur à la recherche d'opales, sa mère travaille comme caissière et son frère, Ashmol, veille tendrement sur elle. Kelly-Anne aime plus que tout Pobby et Dingan, ses amis imaginaires, ce qui ne cesse d'inquiéter son père. Le jour où ce dernier tente de faire une diversion, en emmenant les amis de sa fille sur son lieu de travail, Pobby et Dingan disparaissent. La petite fille reste inconsolable alors son frère décide de partir à leur recherche...

"Ce film est un joli conte sur l'enfance, loin de l'univers rose bonbon et aseptisé traditionnel. Comme porté par son décor aride sur la terre australe, le film de Peter Cattaneo prend une dimension universelle qui captive le spectateur. Les plans sur les étendues désertiques, l'aridité palpable des paysages, renforcent le sentiment d'abandon ressenti par la petite héroïne. Certes quelques baisses de rythme dans un scénario au dénouement un peu convenu et pétri de bons sentiments retire un peu de sa force au film. Toutefois, le cinéaste a su s'entourer d'acteurs au diapason. Les enfants sont impeccables de justesse et les adultes ne sont pas en reste, donnant toute sa mesure à la tendresse du récit. La fascination exercée par les opales sur les personnages, ces pierres aux reflets subtils et quasiment magiques, est une belle idée. Les valeurs d'entraide, d'empathie et d'amour véhiculées par le film touchent sans sombrer dans la mièvrerie. Enfin il est fortement conseillé de rester dans la salle jusqu'à la fin du générique puisque des enfants ont dessiné "leurs" amis imaginaires, ces dessins nous permettent de quitter en douceur ce conte contemporain." [www.monsieurcinema.com]. Par le réalisateur de "Full Monty".