Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter
 

Disponibilité et classement

MOOLAADÉ
Ousmane SEMBENE

  • Ref. VM2067
  • Produit en 2004, Sénégal, France, Burkina Faso.
  • Langue BA st. FR. Durée :120'.

Dans un village africain, est venu le temps de l'excision, rituel ancestral considéré comme une purification des femmes. Collé Ardo, sept ans auparavant, a refusé de faire exciser sa fille. Ce matin-là, quatre fillettes se prosternent à ses pieds: elles ont échappé aux exciseuses et lui demandent protection. Celle-ci accepte et leur accorde ainsi le Moolaadé, un droit d'asile qui peut entraîner la malédiction sur quiconque le violera. Mais dans le village, le conseil des hommes est révolté: Collé remet en cause leur position et une somme de traditions ancestrales. Refusant de plier, Collé va subir pressions, flagellations et rejet.

"Borom Sarret" (1962), le premier court métrage du réalisateur sénégalais Ousmane Sembene est considéré comme le film fondateur du cinéma africain. Avec "Moolaadé" (Grand Prix du Jury Un Certain Regard à Cannes en 2004), il nous livre un long métrage, pas tant sur l'excision que sur les moyens possibles de se débarrasser de coutumes barbares qui n'ont plus de raisons d'être si ce n'est de servir de prétexte à maintenir en place un pouvoir que rien ne justifie plus. Il met ainsi en évidence le conflit entre traditions et modernité. Il pose aussi un regard tendre sur les femmes africaines, nous montrant la force de leur caractère et la truculence de leur humour, même dans les situations les plus difficiles. Le rythme du film, lent et contemplatif, est à l'image de ce village imprégné de quiétude, malgré les drames qui s'y jouent.

Langues originales: bambara et français.

"Paroles de femmes" - Livret.