Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter
 

Disponibilité et classement

Contenus et/ou évènements liés

LES AMANTS RÉGULIERS
Philippe GARREL

  • Ref. VA0294
  • Produit en 2005, France.
  • Langue FR. Durée :178'.
Autres films sur le même média (fiches liées) :

François est un jeune poète qui a tout juste vingt ans. Une nuit de mai 68, à Paris, comme d'autres manifestants, il monte sur les barricades et affronte les CRS. Poursuivi par les forces de l'ordre, il se réfugie sur le toit d'un immeuble et songe aux révolutions de 1789 et de 1848. François refuse de faire son service militaire et échappe aux gendarmes. Repris et jugé, il est cependant réformé grâce à un bon certificat médical. En 1969, au sein d'un groupe de jeunes gens qui ont participé eux aussi aux événements, il tombe éperdument amoureux de Lilie. Tous ensemble, ils vivent dans le vaste appartement d'un ami fortuné et s'adonnent à l'opium. Malgré leurs sentiments, l'amour de François et de Lilie doit affronter les épreuves...

Avec "Les Amants réguliers", on retrouve la mise en scène dépouillée, elliptique de Philippe Garrel, le recours à une image en noir et blanc qu'il affectionne, superbement composée par William Lubtchansky, des thèmes récurrents (le couple, la passion amoureuse, la solitude, la création artistique), et une présence désormais incontournable dans les oeuvres du réalisateur: celle de son père, Maurice. Les détracteurs de Philippe Garrel estimeront probablement qu'il ne fait que se répéter. On préférera voir dans les presque trois heures du film, par cette fidélité quasi immuable à des principes de réalisation et à une thématique, la détermination d'un cinéaste de continuer à faire un cinéma exigeant, refusant les concessions. [www.monsieurcinema.com] César 2006 du meilleur espoir masculin et Lion d'argent Mostra de Venise en 2005.

Préface par P. Azoury - Documentaire: "Zanzibar" (J. Raynal) - "6 cinématons" (de G. Courant) - Moyen métrage: "Vite" (de D. Pommereulle - 33') - Festival de Venise 2005.