Compte Search Menu

 

Disponibilité et classement

POÈTES DE LA NÉGRITUDE (50 ANS - LES INDÉPENDANCES)
Bernard ASCAL

  • Ref. NA6998
  • EPM, 2010.

La poésie, on le sait, est une affaire de rythme. Sa beauté procède d'une alchimie de mots dont seul le poète a le secret. Mais imaginez qu'on y ajoute de la musique, cela donne quelque chose d'unique, de vivant. C'est à cet exercice que s'est livré Bernard Ascal sur le double CD intitulé Poètes de la négritude, 50 ans - Les indépendances, récompensé du Coup de coeur 2010 de l'Académie Charles-Cros. Le premier CD, Voix fondatrices, met en musique et en chansons les poèmes d'Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor, Léon Gontran Damas. Le deuxième, Avant/Ailleurs/Aujourd'hui, est consacré à des poètes aussi divers que Langston Hughes, Édouard Maunick, Véronique Tadjo, Jacques Rabemananjara, Jean-Marie Adiaffi, René Depestre... Évidemment, Bernard Ascal, auteur déjà de Douze poètes francophones (2005), Senghor-Césaire-Damas (2006), Aimé Césaire. Cahier d'un retour au pays natal (2008), n'est pas un chanteur. Mais sa voix et sa musique rappellent un peu les chanteurs français dits « à textes ». Justement, Senghor était un chantre du métissage. (www.jeuneafrique.com)

Interprètes

Pistes

  • 1 Nuit blanche
  • 2 Ndéssé
  • 3 Trêve
  • 4 Blanc à remplir sur la carte voyageuse du pollen
  • 5 Femme noire
  • 6 Ma tête sur le sable de ton sein
  • 7 Fils de la foudre
  • 8 Dyali
  • 9 Ma soeur, ces mains de nuit
  • 10 Prière aux masques
  • 11 Pareille à ma légende
  • 12 Références
  • 13 Depuis Akklad, depuis Elam, depuisSumer
  • 14 Limbé
  • 15 Rappel
  • 16 Un clochard m'a demandé dix sous
  • 17 L'ombre gagne
  • 18 Assassinats
  • 19 Seigneur Dieu, pardonne
  • 20 Les vagissements
  • 21 Paroles d'îles
  • 22 Les années passent
  • 23 Tante Suzanne
  • 24 C'est ici notre assemblée
  • 25 Nous ne sommes pas nés
  • 26 La machine Singer
  • 27 Un blanc m'a dit
  • 28 Terriens sans visa de séjour
  • 29 De l'eau, de l'eau, du pain
  • 30 Comment veux-tu?
  • 31 Notre époque sait-elle?
  • 32 Jazz dans la nuit
  • 33 J'ai connu des fleuves
  • 34 On ne part pas sans perdre du sang
  • 35 Parce que j'étais grande rivière
  • 36 Monotone, monotone
  • 37 Souffre pauvre nègre
  • 38 Bleu si bleu cet oeil du ciel
  • 39 Nous ne savions pas encore
  • 40 Dans cette ville
  • 41 C'est aujourd'hui Noël
  • 42 Sur le cours du fleuve
  • 43 Si pour un jour
  • 44 Je songe au poète