Compte Search Menu

La médiathèque reste toujours ouverte ! En savoir plus

 

Disponibilité et classement

Contenus et/ou évènements liés

13 AURORES
Jean FAUQUE

  • Ref. NF0833
  • EMI MUSIC FRANCE, 2008.

Il a fallu de nombreuses années à Jean Fauque, l'auteur de la célèbre chanson interprétée par Bashung "Osez Joséphine", pour oser à son tour chanter ses propres textes après certes un essai timide en 1983 et 1984 de deux courts 45 tours. Peut-être a-t-il fallu qu'il rencontre six merveilleux pianistes pour que plus rien ne s'oppose à son rêve enfoui d'être à son tour en lumière après avoir été si longtemps dans l'ombre de nombreux interprètes. Et pourtant sur cette pochette Jean Fauque se cache encore derrière des lunettes noires alors que 13 aurores viennent éclairer ses mots sous une douce lumière émanant du... Piano. C'est dans le hasard d'une rencontre avec le pianiste jazz Baptiste Trotignon qu'est née l'idée en 2003 de cet album piano / voix, Baptiste Trotignon est le compositeur de la musique de deux de ces aurores : "Octobre" et "J'évolue" . Sans doute aurait-il pu à lui seul assurer la composition de l'ensemble du disque mais peut-être pour se sentir encore moins seul Jean Fauque a également choisi de réunir autour de lui nombreux autres talentueux pianistes : Jean-Pierre Mas, Jo Kaïat, Alain Lanty, Michel Ghetti et Christian Gaubert. Six pianistes et treize auroresen cinq ans, cela peut paraître beaucoup et peu à la fois alors que la plupart des textes, hormis celui du premier (et beau) titre du disque "En croisière" existaient déjà, oubliés au fond d'un tiroir. L'un d'eux, " Ma jonque est jaune", fut même déjà chanté par Marc Lavoine. Mais qu'est-ce que le temps pour cet auteur dont les textes expriment avec évidence à la fois la nostalgie du temps qui fuit, le temps trop court dont on n'a pas su profiter, le temps pour évoluer, le temps volé et le temps trop long où la solitude pèse, et enfin les instants magiques où le temps s'est arrêté... Des textes poétiques dont les jeuxde mots ou plutôt jeux de syllabes n'effacent pas la mélancolie mais au contraire exaltent l'émotion en faisant tantôt claquer tantôt glisser les mots sous une musique tout aussi nostalgique et désireuse de liberté, qui semble provenir d'un seul musicien car Jean Fauque impose sa respiration, lente. Le crooner à la voix proche de celle de Gainsbourg prend son temps non pas pour fumer une cigarette mais écouter avec nous tour à tour les pianistes s'évader par de jolies mélodies et faire rayonner délicatement ses mots si bien choisis. Lorsque Jean Fauque vient chuchoter à nos oreilles avec une telle musique le temps s'arrête véritablement, mais pour le suivre dans cette nouvelle croisière qui débute seulement, il reste juste à espérer qu'il ne gardera pas pour un autre projet les deux remix avec d'autres instruments qui figurent en "bonus" sur l'Opendisc édité par le label EMI et ceci dit sans aucun "sectarisme" pianistique mais simplement parce que la magie disparaît alors, d'ailleurs ne promet-il pas : "Je vous emmène dans ce monde imprévu, écouter, écouter, la légende du pianiste, sur l'océan."... (www.pianobleu.com)

Écouter les extraits

Interprètes

Pistes

  • 1 En croisière
  • 2 Ma jonque est jaune
  • 3 D'octobre
  • 4 Au muséum
  • 5 J'évolue
  • 6 Des je ne sais
  • 7 Prière de parfumer
  • 8 Châtelaine
  • 9 Off the record
  • 10 J'essaierai
  • 11 J'expire
  • 12 Bal perdu
  • 13 Rouge gorge