Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter
Vidéo

Rencontre | Femmes actrices du monde et des territoires

Rencontre autour de trois femmes rayonnantes, dans tous les sens du terme - Passeuse de paroles : July Robert (La Maison du livre)

Dans le cadre du Festival Africa is / in The Future | Narratives of Alternative Futures

Entrepreneuses, artistes, chercheuses, résolument citoyennes : ce n’est pas qu’elles refusent le débat théorique, mais leur féminisme et leur militantisme, elles entendent l’incarner d’abord dans le concret des quartiers, par leurs activités et le rayonnement de leurs activités. Comment développer les territoires sans exclure les populations qui y vivent (souvent issues de l’immigration post-coloniale) ? Comment tenir compte des potentialités que ces populations, artisan·es et petits commerces apportent au territoire, développement local inclusif ? Comment implanter de nouvelles activités qui ne viennent pas concurrencer mais s'attachent à valoriser ce qui existe déjà ? Comment passer d’une mécanique de la relégation à l’invention d’un nouveau modèle d’auto-développement individuel, collectif et territorial ?

Rencontre autour de trois femmes rayonnantes, dans tous les sens du terme.


𝗡𝗮𝗸𝘆 𝗦𝘆 𝗦𝗮𝘃𝗮𝗻𝗲́ Immense comédienne ivoirienne, Naky Sy Savané a tourné avec les plus grands réalisateurs africains, dont Ousmane Sembene Mooladé. Elle a fondé le festival Festilag en Côte d’Ivoire. Parallèlement à sa carrière artistique, elle milite activement pour l'émancipation des femmes. Elle a par exemple créé l'association Union des femmes du monde - Gams Sud à Marseille, qui lutte contre les violences sexuelles, dont l’excision.

𝗧𝗵𝗲́𝗿𝗲̀𝘀𝗲 𝗕𝗮𝘀𝘀𝗲 Avec l'Association des artisans et commerçants Marseille Belsunce (ACAM Belsunce), Thérèse Basse travaille à faire de ce quartier un peu oublié de Marseille un lieu attractif, résolument inscrit dans les enjeux sociétaux. Entre mille autres activités, elle a présidé aussi Zingha, une association qui lutte contre la discrimination en promouvant l’accès aux savoirs et le dialogue entre les cultures.

𝗚𝗶𝗮 𝗔𝗯𝗿𝗮𝘀𝘀𝗮𝗿𝘁 se définit comme journaliste culturelle et facilitatrice. Fondatrice de Café Congo, lieu de toutes les rencontres belgo-congolaises, pour assurer le financement du projet, elle multiplie les initiatives, dont cette dernière : l’ouverture d’une boutique caméléon qui s’adapte à son environnement dans le quartier populaire des Marolles, à Bruxelles.

Passeuse de paroles : 𝗝𝘂𝗹𝘆 𝗥𝗼𝗯𝗲𝗿𝘁 (La Maison du livre)

Classé dans

En lien