Compte Search Menu

Podcast

Vibes d'amour de Kinshasa | Miam Des Médias

à voir plus tard

pop, URBNportraits, R&B, Miam des médias, kinshasa, soukouss

publié le par Eve Decampo

Zig zag de la pop kinoise de la fin des années 80 jusqu’au dernier hit fraichement sorti. Mettant le soukouss à l’honneur, cette playlist guidera les cœurs blasés à travers des états tantôt coquins tantôt rieurs. Des arrangements toujours classieux, des vibes pétillantes pleines de passion c’est un éclat de Kinshasa que l’on entend d’ici.

« Apparu en 1960, le soukouss (bouger les hanches) est une expression empruntée aux enfants de la rue et qui vient du mot « secouer ». Dérivé de la rumba congolaise, il est notamment popularisé par Tabu Ley « Rochereau » et Franco. Suivront les orchestres des années 1970/1980 comme le Zaiko Langa LangaViva la Musica de Papa WembaEmpire Bakuba de Pepe Kallé, chacun adaptant le soukouss et créant ses propres danses. À la fin des années 1990 début 2000, deux nouveaux concepts dérivés du soukouss mais beaucoup plus accélérés voient le jour : le « ndombolo » et le « tchaku libandas » incarnés par Werra Son, J.B. M’Piana, Koffi Olomidé

https://www.pointculture.be/mediatheque/recherche/avancee?intervenant=%22KOFFI+OLOMIDE%22&titre=&morceau=&descripteur=&label=&ref=&sort=&location=

 et bien d’autres » [1]

 

« Mon cœur te fait coucou / Ma chanson te fait bisou » chantait hier Koffi Olomidé. 
« Fais-moi des bisous / C’est bien qu’on s’en fout / Des câlins partout / Le monde est à nous » déclare aujourd’hui Pierre Kwenders.

Au fil des morceaux, des mots délicieux enrobés de mélodies sophistiquées et cadencées ayant le pouvoir d’illuminer les spleens les plus sévères.   


Partenaire : Radio Campus

En lien