Compte Search Menu

Podcast

Génération Windrush | Miam des Médias

Angleterre, Jazz, radio Campus, Miam des médias, migrations, Reggae,Nord/Sud,calypso,

publié le par Eve Decampo

Originaires des Caraïbes et alors citoyens britanniques, 492 immigrants débarquaient en 1948 du paquebot Empire Windrush. Parmi eux se trouvaient de nombreux musiciens et mélomanes qui ont apporté en Angleterre des genres musicaux qui allaient bouleverser la culture du pays: mento, calypso, reggae, jazz et rythmes afro-cubains.

Sommaire

28th March 1954: The British liner ‘Empire Windrush’ at port. (Photo by Douglas Miller/Keystone/Getty Images)  Read more at: https://inews.co.uk/news/long-reads/bbc-windrush-reporting-1948/

28th March 1954: The British liner ‘Empire Windrush’ at port. (Photo by Douglas Miller/Keystone/Getty Images)

La Grande-Bretagne fête cette année les 70 ans de l’arrivée du paquebot Empire Windrush dans le port de Tilbury, à l’embouchure de la Tamise. En 1948, le paquebot avait fait une escale à Kingston, en Jamaïque, pour ramener à Londres des militaires stationnés dans la région. De nombreux natifs des Indes occidentales, qui venaient d’obtenir la nationalité britannique à la faveur d’une loi récemment votée pour tous les habitants des pays du Commonwealth ont profité de l’occasion pour effectuer la traversée vers la métropole. 492 immigrés originaires de la Jamaïque et de Trinidad-et-Tobago ont ainsi gagné la capitale. Ils espéraient une vie meilleure, loin des salaires de misère des Caraïbes. Les (rares) célébrations sont toutefois entachées de nombreux scandales. Depuis 2012 en effet, Theresa May, alors ministre de l’intérieur, avant de devenir chef du gouvernement, invente le principe de l’ « environnement hostile », ayant pour but de décourager les candidats à l’immigration en leur rendant la vie de tous les jours plus difficile, voire insupportable. Cette mesure a tourné à la surenchère lorsque des fonctionnaires trop zélés ont pu donner libre cours à leur racisme latent et pourchasser non seulement les candidats à l’immigration, mais également des gens installés en Angleterre depuis toujours. De nombreuses personnes se sont ainsi vu refuser des allocations, des soins de santé, ou pire, ont été expulsées pour ne pas avoir pu prouver leur nationalité britannique (les archives du paquebot Empire Windrush ont été détruites en 2010). Lorsque l’affaire a été révélée, la ministre Amber Rudd a dû démissionner, et le gouvernement a dû promettre de faire machine arrière, mais plusieurs dizaines de milliers de personnes originaires des Caraïbes, dont cette « génération Windrush » sont toujours menacées d’expulsion par le Royaume-Uni.

(Benoit Deuxant)

Une sélection musicale programmée et commentée par Benoit Deuxant et animée par Jean-François Henrion.

En lien