Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter
Playlist

Mangas et jeux vidéo : le mariage parfait

jump force

publié le par Thierry Moutoy

Les chemins des jeux vidéo et des mangas se sont croisés très tôt. La première adaptation vidéo ludique d’un manga date de 1986 (Dragon Ball : Le Secret du Dragon). Les firmes japonaises, après avoir copié plus ou moins ouvertement les productions américaines, vont progressivement s’en éloigner pour inventer de nouveaux genres vidéoludiques. L’un des plus porteurs sera le JRPG (Japanese Role Playing Games), popularisé par la série Dragon Quest et Final Fantasy. Pour se démarquer encore un peu plus de l’emprise culturelle des États-Unis, le Japon va puiser dans sa propre culture pour le scénario, délaissant l’univers fantasy et science-fiction pour se tourner vers celle des mangas. Il s’agit vraiment de la rencontre de deux sous-cultures florissantes au Japon.

Sommaire

CAPTAIN TSUBASA : RISE OF NEW CHAMPIONS - BANDAI NAMCO

Nouvelle adaptation du célèbre manga Olive et Tom paru au Japon entre 1981 et 1988. Le jeu est développé par le studio Bandai Namco. Il s'agit d'un jeu de football arcade, proposant d'incarner les divers personnages de la série et de réaliser des coups spéciaux spectaculaires.

Sans être réellement en concurrence avec Fifa, ce jeu propose une immersion assez réussie dans l’univers du manga.

Le manga a bénéficié d’un tel retentissement que le football est en passe de devenir le deuxième sport national au Japon.

YO-KAI WATCH - LEVEL 5

Jeu vidéo issu d’une série de manga publié pour la première fois au Japon en 2012.

Yo-Kai Watch est un jeu dans le style Pokémon sur Nintendo 3DS. Le but est de partir à la chasse, capturer et entraîner des Yo-Kai, créatures qui influencent le comportement des humains à leur insu.

Ce titre aborde de manière ludique et amusante le folklore japonais.

NI NO KUNI : LA VENGEANCE DE LA SORCIÈRE CÉLESTE - BANDAI NAMCO - LEVEL-5

Ni no Kuni : La Vengeance de la Sorcière Céleste nous narre la destinée d'un jeune garçon, Oliver, qui se lance dans un périple pour devenir un maître magicien et ramener sa mère défunte du monde parallèle de Ni no Kuni.

Amateurs de manga, ne passez pas à coté de ce véritable chef-d'œuvre né de la rencontre de deux studios prestigieux, Level-5 (à qui l'on doit, entre autres, la série de jeux Professeur Layton) et les studios Ghibli. Ce jeu de rôle prend le meilleur des grands classiques du genre pour nous livrer un véritable conte initiatique interactif à la portée de tout un chacun.

PROFESSEUR LAYTON ET LE DESTIN PERDU - LEVEL 5

Professeur Layton est une série de jeux vidéo mêlant aventure et énigmes. Le joueur incarne le professeur Hershel Layton, archéologue britannique reconnu, dont les capacités de réflexion permettent de faire la lumière sur toutes les affaires qu'on lui soumet. Il est toujours accompagné de son jeune assistant, Luke Triton.

Vu l’énorme succès de la série (plus de 15,66 millions vendus dans le monde). La série sera adaptée en manga et en film animé (Professeur Layton et la diva de l’éternelle).

DRAGON BALL Z KAKAROT - BANDAI NAMCO - CYBERCONNECT2

Dernière adaptation vidéoludique en date de la célèbre série de manga et d’anima Dragon Ball Z. Le jeu mêle le style jeu de rôle, phase d’exploration et combats.

Véritable poule aux œufs d’or, Dragon Ball compte pas moins de 128 adaptations en jeux vidéo, y compris des jeux d’arcade.

ONE PIECE : PIRATE WARRIORS 4 - BANDAI NAMCO - KOEI TECMO - OMEGA FORCE

Jeu dans le style Musô (genre de jeu opposant un ou deux joueurs à un nombre important d'ennemis) dont l'action prend place dans l'univers du manga éponyme. Dans ce titre, l'utilisateur doit conquérir des territoires et capturer des points précis tout en se frayant un chemin à travers des cohortes d'ennemis.

NARUTO SHIPPUDEN : ULTIMATE NINJA STORM 4 - BANDAI NAMCO

Quatrième volet de l’adaptation de Naruto en jeu vidéo. La série de jeux Naruto: Ultimate Ninja ne propose pas une histoire à proprement parler, mais se contente d'un « scénario » pour chaque protagoniste du jeu. Chaque scénario est en fait une succession de combats entrecoupés par des dialogues.

La série de jeux Naruto est très appréciée des gamers, pas seulement pour le lien avec le manga mais aussi par la qualité des jeux. Pour preuve, le jeu a cumulé un total de 10 millions de ventes.

ATTAQUE DES TITANS : LES AILES DE LA LIBERTÉ - TECMO KOEI - OMEGA FORCE

Jeu vidéo de hack and slash (désigne les jeux de rôle dont le gameplay se focalise sur le combat contre des hordes de monstres) basé sur la série animée tirée du manga d’ Hajime Isayama.

Ce n’est pas moins d’un titre par an qui sort au Japon depuis 2013, mais seulement une poignée a été localisée pour l’Europe.

JUMP FORCE - BANDAI NAMCO

Jump Force est un jeu de combat développé par Bandai Namco. Il s'agit d'un crossover entre différents univers manga, tous édités dans le magazine japonais Shonen Jump (le "Spirou magazine" du manga), à savoir Naruto, Dragon Ball, One Piece, Yu-Gi-Oh!, Saint Seiya et bien d'autres.

POKEMON SOLEIL / LUNE - NINTENDO

La série Pocket Monster (qui sera rebaptisée Pokémon pour son portage aux États-Unis) a été créée par Satoshi Tajiri, Ken Sugimori et Junichi Masuda à la demande de Nintendo. Après plusieurs années de développement, le jeu Poket Monsters vert et rouge sortira en 1996 et se vendra à plus de 30 millions d’exemplaires. L’idée de sortir deux jeux différents, pour inciter les joueurs à s’échanger leurs créatures, vient de Shigeru Miyamoto (le créateur de Mario et Zelda).

La série a été déclinée en manga dès 1997 avec Pokémon – La grande aventure.

DRAGON QUEST XI S – LES COMBATTANTS DE LA DESTINÉE - SQUARE ENIX

Onzième opus d’une saga légendaire du JRPG (jeux de rôle Japonais) née en 1986 et adaptée en manga de 1989 à 1996. La série de manga La quête de Dai, en 37 volumes, s’imposera comme une référence incontournable.

La supervision de l’environnement graphique et la création des personnages du premier volet de la saga a été assurée par un certains Akira Toriyama (créateur de Dragon Ball).

Les jeux vont connaitre un tel engouement qu’une loi a été promulguée au Japon pour interdire sa sortie un jour de semaine, afin d'éviter l’absentéisme dans les écoles.

Classé dans