Compte Search Menu

Playlist

Luttes afro-américaines en 11 films documentaires

Jean-Gabriel Périot : "The Devil"
De Martin Luther King aux Black Panthers, d'Angela Davis à Black Lives Matter, plus de soixante ans d'un incessant combat politique filmé entre autres par Agnès Varda, William Klein, Raoul Peck ou Jean-Gabriel Périot.

Sommaire

Depuis la mort de George Floyd survenue le 25 mai 2020 à Minneapolis, énième victime afro-américaine de la violence policière, de nombreuses manifestations, aux États-Unis et dans le monde, ont rassemblé des centaines de milliers de citoyens de communautés très diverses, exigeant la fin d’une répression devenue monnaie courante en certains points du globe.

Cependant, ce qui soulève l’indignation n’est pas « que » la répression policière… mais plutôt le constat que des citoyens ne soient toujours pas reconnus comme « égaux » par rapport à un modèle dominant ou majoritaire.

L’agonie de George Floyd, menotté et plaqué au sol, immobilisé par un policier exerçant une pression du genou sur son cou pendant près de neuf minutes, a été filmée par des passants ; ceux-ci furent empêchés d’intervenir par le corps de police présent sur place mais demandèrent de respecter l’homme à terre et de ne plus le brutaliser… sans succès.

La victime dit à plusieurs reprises qu’elle ne peut respirer (« I can’t breathe ! »)… Ses appels à la clémence – et à l’aide ! – n’ont pas été entendus.

C’est bien ce qui marqué les citoyens à travers le monde, dans les réseaux sociaux et les médias : la figure arrogante d’une police censée être exemplaire et, par-là même, refléter l’exemplarité de l’État.

Il a fallu attendre plusieurs jours de manifestations (« Pas de justice, pas de paix ! ») et d’émeutes dans différents États pour que les policiers impliqués dans ce meurtre (les deux autopsies ont conclu à un homicide) soient d’abord inquiétés puis licenciés. Des enquêtes ont été ouvertes.

Puisque cette lente mise à mort a été filmée, PointCulture propose un retour en images sur plusieurs décennies de luttes afro-américaines ; le combat de citoyens pour la reconnaissance de leurs droits à l’égalité et à la liberté, et celui de tous ceux qui veulent encore croire aux Droits humains et à la justice aux États-Unis.

Note : si certains de ces extraits ou bandes annonces ne sont ici pas sous-titrées, les films de notre collection documentaire le sont.


Crisis (USA - 1963) de Robert Drew

John F. Kennedy autorise Robert Drew et son équipe à suivre le déroulement d'une crise de l'intérieur même de la Maison-Blanche : en dépit d'une décision judiciaire fédérale, le gouverneur George Wallace empêche personnellement deux étudiants noirs d'entrer à l'université "toute blanche" d'Alabama.


King : de Montgomery à Memphis (USA - 1970) d'Ely Landau

Depuis le boycott des bus de Montgomery en 1955, l'une des premières actions inspirées par Martin Luther King, jusqu'à son assassinat, le 4 avril 1968 à Memphis, ce portrait documentaire retrace les étapes cruciales de la vie du leader non violent, prix Nobel de la paix en 1964.


Black Panthers (France - 1968) d'Agnès Varda

Ce court métrage a été tourné à Oakland (Californie) au cours des manifestations autour du procès de Huey P. Newton, leader des activistes noirs... Au temps où les Black Panthers avaient un programme et des projets, et inquiétaient les États-Unis.


American Revolution 2 (USA - 1969) de Howard Alk et Mike Gray

En 1968, la ville de Chicago accueille la Convention nationale démocrate. Les émeutes qui suivent font se croiser deux groupes disparates, les "Black Panthers" et les "Young Patriots", un groupement d'activistes se définissant politiquement comme blancs, pauvres et "du Sud". Les deux groupes s'unissent...


The Murder of Fred Hampton (USA - 1971) de Howard Alk et Mike Gray

Décidés à faire le portrait de Fred Hampton, leader charismatique des Black Panthers de l'Illinois, les réalisateurs se retrouvent confrontés, au cours du film, à son assassinat. Arrivés sur les lieux du crime quelques heures plus tard, ils sont brutalement aspirés dans une enquête qui sera le seul rempart tangible face à la déferlante des médias et des allégations de la police.


Prelude to Revolution (USA - 1968/1998) de John Evans

Huey P. Newton est le cofondateur du Black Panther Party pour l'Autodéfense, une organisation considérée par J. Edgar Hoover, directeur du FBI, comme "la plus grande menace à la sécurité intérieure des États-Unis". Il passe quatre ans en prison pour homicide, avant que sa condamnation ne soit annulée en 1971.

Ce film consiste en une interview exclusive de Newton pendant son incarcération, réalisée par le cinéaste John Evans en 1968.


Eldridge Cleaver, Black Panther (France/Algérie - 1969) de William Klein

En 1969, à Alger, devenue la "Mecque des révolutionnaires", William Klein réalise le portrait d'Eldridge Cleaver. Recherché par la police américaine, le "ministre de l'Information" du mouvement afro-américain Black Panthers s'est exilé en Algérie...


I Am Not Your Negro (USA/France/Belgique - 2017) de Raoul Peck

Raoul Peck part d'un livre inachevé de l'auteur afro-américain James Baldwin (1924-1987) pour nous emmener dans un voyage à travers l'histoire des Noirs, du Mouvement pour les droits civiques dans les années soixante, jusqu'à la mobilisation #BlackLivesMatter d'aujourd'hui.


Free Angela and All Political Prisoners (USA - 2012) de Shola Lynch

Très beau portrait documentaire d'une héroïne moderne à la vie tourmentée, féministe, communiste, militante du mouvement des droits civiques aux États-Unis et proche du parti des Black Panthers... Angela Davis.


The Devil (France - 2012) de Jean-Gabriel Périot

Par un habile montage d'images d'archives des années 1960, Jean-Gabriel Périot illustre, à travers ce court métrage, la lutte des Black Panthers contre le racisme, pour la justice et l'égalité des droits, et montre en partie aussi le radicalisme adopté par quelques-uns de ses membres.


What You Gonna Do When the World's on Fire ? (2018) de Roberto Minervini

Un an après la mort d'Alton Sterling, abattu par deux policiers, Roberto Minervini filme une chronique de la communauté afro-américaine de Baton Rouge, en Louisiane, durant l'été 2017. Portraits croisés de trois femmes qui luttent pour leur justice, leur dignité et leur survie dans un pays qui les maintient à la marge.



Marc Roesems

image de bannière : The Devil de Jean-Gabriel Périot

Classé dans