Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter
Playlist

Le bien-être à la naissance | Une playlist

playlist naissance Roxana Cernicky - photo par Joran Lamisse

musique, rock, son, femme, corps, santé, playlist, spiritualité, grossesse, anatomiePlus

publié le par Roxana Cernicky

Au-delà des berceuses et mantras, une sélection musicale (forcément) subjective - entre connaissance de son propre corps et de sa propre discothèque intime - convoquant aussi Sonic Youth, PJ Harvey, Björk, Tanya Tagaq, le Warsaw Village Band, Johannes Brahms ou Einstürzende Neubauten.

Sommaire

Tomber enceinte, ce n’est pas seulement le futur début d’une nouvelle vie, c’est aussi une transformation corporelle et mentale atteignant son pic lors de la naissance. Tout comme la future vie en famille, l’accouchement veut lui aussi être préparé, de manière à assurer un déroulement naturel tout en douceur. En effet, créer un environnement calme, intime et rassurant, peut aider la future maman à lâcher prise plus facilement et faire confiance à son propre corps.

Contrairement à une croyance largement répandue, l’accouchement ne rime pas toujours avec souffrance, et ce n’est pas non plus le rapport entre la taille du bébé et le bassin de la maman qui détermine son bon déroulement. Émotions et bien-être jouent un rôle bien plus décisif. — Roxana Černický

Créer du bien-être peut dans bon nombre de cas éviter des complications et par conséquent des interventions médicales. Ainsi la naissance peut devenir une expérience merveilleuse d’extase et de spiritualité.

L’une des méthodes bénéfiques qui crée du bien-être chez la maman et chez le bébé est la musique. Dans son cocon, le fœtus entend les sons venant du monde extérieur dès le sixième mois de grossesse. Par un processus physique, la musique fait vibrer le bassin de la mère. Bébé a envie de mieux l’entendre et va être amené à tourner sa tête vers le bas, la position idéale pour sa naissance. Ce n’est donc pas étonnant que le chant prénatal soit une très bonne préparation à la naissance. — Roxana Černický

Une naissance peut durer longtemps, entre trois heures et trois jours, une attente qui peut paraître interminable avant d’accueillir la vie. Une playlist assez longue et variée peut permettre à la maman de rester occupée pendant le travail, se changer les idées, de se relaxer et d’être de bonne humeur. Le temps qui passe sera ainsi plus agréable et la maman plus détendue.

La perception musicale individuelle de chacun·e est évidemment une question très personnelle et subjective. Pour qu’une suite de morceaux crée réellement une ambiance sonore rassurante, chaque maman devra écouter ses propres envies d’abord. Il existe néanmoins quelques notions « musico-natales » qui peuvent aider à élargir le champ pour comprendre comment certains types de musique produisent du bonheur en agissant directement sur le processus physiologique qu’est la naissance.


La bonne humeur

Surtout au début de travail, quand les contractions ne sont pas encore trop intenses, la bonne humeur et l’esprit positif peuvent être soutenus par une petite musique qui « donne la pêche » et qui agit comme une boisson fraîche et énergisante. Un bon réflexe serait d’adopter des chansons qui rappellent des bons souvenirs où la future mère était heureuse, entourée de personnes chères. C’est sans doute la partie de ma playlist la plus subjective.

Voici le genre de morceaux énergisants qui me donnent un boost d’endorphines dès les premières notes :

Le Tigre | « Deceptacon »

Grauzone | « Eisbär »

Mudhoney | « Touch Me I’m Sick »

Sonic Youth | « Pink Steam »


La puissance oubliée du corps féminin

La première étape pour se préparer mentalement à un accouchement est de se donner de la confiance en soi et en son propre corps. Aucune femme n’est trop étroite pour enfanter ! Au contraire, la nature a conçu les femmes pour qu’elles aient le potentiel d’être grandes ouvertes. Tout comme l’érection masculine, ce phénomène se produit avec d’autant plus de facilité que l’atmosphère s’y prête. Le corps et l'esprit d’une femme qui n’est pas dérangée peuvent accomplir des choses incroyables.

bas-relief Sheela-Na-Gig

Dans la chanson « Sheela-Na- Gig », PJ Harvey rend hommage à une statue oubliée. Ce bas-relief décorait les façades d’églises, de châteaux et d’autres bâtiments médiévaux en Irlande, en Écosse et dans d’autres parties de l’Europe.

La figure de Sheela-Na-Gig illustre une femme nue qui expose son sexe suffisamment ouvert pour permettre le passage de sa propre tête. Largement détruite par les patriarches dans le courant du XIXe siècle, ils considéraient cette sculpture comme démoniaque, répandant la parole du diable. — Roxana Černický

Il existe diverses interprétations sur sa signification aujourd’hui, l’une d’entre elles étant la représentation de la fertilité. Quoi qu’il en soit, il s’agit ici d’une vision très encourageante pour une femme en travail. On pourrait se demander pourquoi son image ne décore pas les salles d’accouchement des hôpitaux ?

PJ Harvey | « Sheela-Na-Gig »

« Beautiful Mother » de Dirty Projectors et Björk est une chanson qui transmet une image positive et puissante de la maman. Les vagues dont il est question dans le texte pourraient représenter les contractions qui peuvent paraitre dangereuses et turbulentes mais aussi amicales et bienveillantes. Ces vagues existent pour aider à mettre au monde le bébé. Elles invitent la maman à s’y accrocher pour se laisser porter au rythme de l’eau et du chant polyphonique du chœur.


La berceuse

La berceuse est un genre musical qui existe dans toutes les cultures du monde. Elles peuvent être jouées sur un instrument, chantées, voire même murmurées avec la bouche fermée. Même si la fonction la plus connue des berceuses est d’endormir les enfants, leur but peut être multiple. Dans certaines cultures, les berceuses servent à transmettre des traditions d’une génération à l’autre, dans d’autres cas, elles contribuent à développer les capacités linguistiques de l’enfant. Quel que soit l’objectif, les chansons rassurent par leurs mélodies réconfortantes accompagnées des mouvements rythmiques du berceau ou de bras amoureux.

Les adultes aussi ont parfois le besoin d’être réconforté·e·s par les bercements musicaux et corporels. Pendant l’accouchement, les émotions de la maman jouent un rôle crucial. Les sentiments de stress ou de peur peuvent entraver son bon déroulement. Les bercements des bras et des mélodies apportent de l’amour, de l’affection et un certain effet d’hypnose.

Warsaw Village Band | « Kołysanka Konopna » (Hemp Lullaby)

Johannes Brahms | Wiegenlied Op. 49 No. 4 (Ancienne berceuse populaire allemande)

Iva Bittová | « Uspavánka » (Berceuse)

Tom Waits | « Lullaby »


Les mantras

Le mantra désigne un mot, une syllabe ou un vers sacré. Il s’agit de récits qui, selon les croyances hindouistes et bouddhistes, sont chantés pendant la méditation pour libérer une énergie spirituelle. En harmonie avec les rythmes ondulés de ces prières, la future maman peut lâcher prise, s’intérioriser et se concentrer uniquement sur sa respiration calme, profonde et soulageante.

mantra Om

L’un des mantras les plus importants est le Om. Ce son est considéré par les hindous comme absolu, sa résonance serait à l’origine de la création de notre univers. Pour une femme donnant la vie, c’est la position de sa bouche qui est intéressante : une bouche ouverte et détendue lors de la prononciation du mot Om favorise l’ouverture du col de l’utérus – selon la loi : bouche ouverte = col ouvert.


Om Namah Shivaya | chanté 1008 fois

Saashwathi Prabhu | Vedic Mantras


Les sons graves

Les sons graves ont une influence particulièrement bénéfique sur le corps. Leurs vibrations émettent des fréquences particulières qui se répandent dans tout le corps. Elles entrent dans la chair, les muscles, jusqu’aux os. Se plonger dans une écoute musicale de sons graves pour le corps, c’est comme un massage interne.

Les fréquences basses résonnent particulièrement dans la partie basse du corps - le bassin - , qui est une zone cruciale à l’accouchement.

Le papa peut aussi être d'un grand soutien. Avec sa voix naturellement plus grave, il peut aider la maman à se relâcher et s’ouvrir.

Morphine | « Top Floor, Bottom Buzzer » : Des basses, un saxophone, une voix (celle de Mark Sandman) : le cocktail parfait pour booster les ocytocines, hormones de la sexualité mais aussi de l’accouchement

José Larralda | « Quimey Nequem »

Un remix par Chancha via Circuito se trouve ici :

Einstürzende Neubauten | « Sand »


L’animal

Plus on avance dans le travail, moins on est maitre de soi-même et de ses capacités à réfléchir de manière rationnelle. Et c’est très bien comme ça ! Il faut éviter une stimulation trop rationnelle du cerveau, qui perturberait le bon fonctionnement hormonal et le relâchement des endorphines.

À certains moments, la femme en travail aura peut-être l’impression de devenir un animal. Elle va entendre sortir d’elle des cris qui ne sonnent pas humains, qui semblent bestiaux et primitifs. Cette transformation, qui a pour but l’ouverture de son corps, est, selon certaines croyances, liée à l’ouverture de son âme, ce qui donne à l’accouchement sa dimension spirituelle. Simultanément, l’accouchement est un acte sexuel que certaines femmes perçoivent comme le pic de leur vie orgasmique.

D’un autre côté, une femme qui est dérangée pendant l’accouchement peut brusquement suspendre ses contractions sans que cela soit volontaire. Les muscles préalablement détendus peuvent tout d’un coup se crisper suite à un sentiment engendré par la peur ou par la colère. Le « Flight or fight », c’est la réponse naturelle de tous les mammifères lorsqu’un danger menace.

L’album Animism s’appuie sur une croyance inuite qui indique qu’il existe des êtres spirituels de forme non-humaine, comme des animaux, ou même sous forme d’objets inanimés. Quand Tanya Tagaq chante son chant de gorge selon les traditions de sa culture, elle semble se transformer en animal devant les yeux de son public. Elle entre dans une transe qu’on peut décrire comme orgasmique ou extatique.

Tanya Tagaq | « Damp Animal Spirits »


Conclusion

La musique est bien sûr loin d’être l’unique outil qui rend l’expérience de l’accouchement superbe. Mais une bonne playlist assez longue et variée peut certainement y contribuer.

L’expérience de l’accouchement devient ce qu’on en fait. Avec une attitude positive, cela ne doit pas être une expérience de souffrance, mais au contraire, offrir un futur souvenir inégalable aux parents !

Une playlist concoctée par Roxana Černický, avril 2020

photo de bandeau par Joran Lamisse