Compte Search Menu

Focus

Sjón: dada et le punk en héritage (par la librairie Molière, Charleroi)

à voir plus tard
Sigurjón Birgir Sigurðsson - Sjón - 2005 - photo Wikimedia
Le nom de Sigurjón Birgir Sigurðsson ne vous dit peut-être rien de prime abord. Cet écrivain islandais est plus connu sous le pseudonyme de Sjón et pour être le parolier de nombreuses chansons de Björk, son amie d’enfance.

Né à Reykjavik le 27 août 1962, Sjón maîtrise les mots depuis l’adolescence. Son premier recueil de poèmes Visions est paru en 1978. S’ensuivent romans, ouvrages pour enfants, pièces de théâtre et de très nombreux autres poèmes.

2005, il reçoit le prestigieux Grand Prix de littérature du Conseil nordique pour Le moindre des mondes.

Sjón fait partie de cette première génération d’auteurs et artistes islandais à parler de métaphore, du rêve, du désir, de la violence. Jusqu’à la Seconde Guerre mondiale en effet, la poésie islandaise a respecté la métrique. « Les Atomiques », groupe de jeunes poètes, ont alors lancé leur magazine, Candide, introduisant le modernisme dans la poésie islandaise. Le surréalisme et les mouvements dada et punk y sont pour beaucoup. Cette nouvelle approche littéraire a largement inspiré Sjón.

Le voyage à travers le temps est un thème qu’il affectionne. Avec Le Garçon qui n’existait pas, on se retrouve à Reykjavik, à la fin de la Première Guerre mondiale. La grippe espagnole y fait des ravages. Mani Steinn, alias Pierre de Lune, est un adolescent sensible. Il aime les garçons. Ce qui est loin d’être évident en 1918. Pour s’échapper, il trouve refuge dans les salles obscures d’un cinéma. Ce roman, paru aux éditions Rivages en 2016, Sjón l’a écrit en hommage à un proche, mort du sida.

Deux autres livres ont été traduits en français : De tes yeux, tu me vis et Sur la paupière de mon père.

Il y a quelques semaines, Sjón a été désigné comme le troisième auteur du projet « Bibliothèque du futur ». Initié par l’artiste écossaise Katie Paterson, il a pour objectif d’accumuler 100 manuscrits pour les éditer et les publier en 2114. Ceux-ci seront conservés et gardés secret dans une bibliothèque d’Oslo. La première à avoir remis son texte n’est autre que Margaret Atwood, connue pour son roman « La servante écarlate ». En 2016, c’est David Mitchell, romancier anglais, qui a remis son manuscrit. La remise du texte de Sjón se fera début juin 2017.

Pour en savoir plus sur ce projet :
futurelibrary.no

D’ici peu, c’est chez Lanskine qu’il reviendra avec un ouvrage intitulé Oursins et moineaux.

Sjón, un auteur à suivre !



l'équipe de la librairie Molière, Charleroi


Sjón: Le garçon qui n'existait pas - Rivages - couverture








Sjón: Le Garçon qui n’existait pas

ed. Payot / Rivages, 2016
150 p.


librairie Molière - Charleroi - logo


Librairie Molière

68 Boulevard Joseph Tirou
6000 Charleroi

En lien

Prêt sur commande

Suite aux annonces d’avril 2019 sur la fin du prêt direct, nous tenons à repréciser les modalités d’emprunt de nos collections.

Plus d'infos sur cette page.