Compte Search Menu

Focus

Recette: les dorayakis des "Délices de Tokyo" (Naomi Kawase)

Les délices de Tokyo - Naomi Kawase

film, cinéma, Naomi Kawase, cinéma japonais, Tokyo, recette, URBNportraits, patisserie, Dorayaki

publié le par Michaël Avenia

Dorayaki : petite pâtisserie traditionnelle japonaise qui se présente sous la forme de deux pancakes que l’on fourre généralement d’une pâte de haricots rouges confits (An).

Sommaire

Le film: Les Délices de Tokyo (Naomi Kawase, 2015)

Ce met typiquement japonais Sentaro en vend tous les jours dans sa petite échoppe tokyoïte. La rencontre avec Tokue, une vieille dame de 70 ans, va bousculer sa conception de l’existence et donner un élan nouveau à son commerce.  Comme souvent dans le cinéma de Naomi Kawase, les traditions et le temps qui passe sont au cœur du film. La cinéaste nous invite ici dans un Tokyo moins urbain et trépidant que celui qu’on connait, à rebours de la modernité galopante. Cerisiers en fleur, petites douceurs sucrées et rythme éthéré sont au programme de cette tranche de vie aussi savoureuse qu’humaine. Cette leçon vaut bien un dorayaki, sans doute.


La recette

Pour préparer la pâte de haricots (An), il faudra vous armer de patience. Commencez par faire tremper vos haricots azuki toute une nuit dans de l’eau. Le lendemain, rincez-les sous l’eau claire et mettez les cuire 5 à 10 minutes dans de l’eau frétillante. Sortez-les du feu et rincez une nouvelle fois les haricots.


Mettez-les ensuite dans une casserole et couvrez-les d’eau (1 ou 2 cm au-dessus des haricots). Portez à ébullition puis réduisez à feu moyen. Vous êtes parti pour environ 1h30 à 2 heures de cuisson. Remuez régulièrement et délicatement en rajoutant de l’eau si nécessaire. Pour vous assurer de la cuisson des haricots, il suffit d’en prendre un entre les doigts ; il doit s’écraser sans effort.


Videz l’excédent d’eau et ajoutez le sucre aux haricots en maintenant une légère cuisson. Une fois le mélange homogène vous pouvez passer le tout au mixeur ou l’écraser manuellement selon votre préférence. Si le mélange est trop épais, vous pouvez le délier avec un peu d’eau. Conservez le mélange au frais.


La pâte à dorayaki demande heureusement moins de temps. Mélangez en douceur les œufs, la farine tamisée, environ 80 grammes de sucre, le miel, le mirin (vinaigre de riz sucré japonais) et la levure. Rajoutez éventuellement un peu d’eau si le mélange est trop épais. Vous pouvez éventuellement passer la pâte au chinois afin d’obtenir un appareil bien lisse. Laissez reposer au frais une vingtaine de minute

Graissez une poêle et faites cuire à feu moyen de petits cercles de pâte (environ 8-9 cm de diamètre). Dès que cette dernière commence à faire de petites bulles, retournez vos galettes et continuez la cuisson encore une bonne minute.

Le reste de la recette est simplissime. Une fois vos pancakes refroidis, déposez un peu d’an entre deux galettes et dégustez avec modération. Itadakimasu !


Michael Avenia

Classé dans

En lien