Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter
Focus

Musique classique - Le retour des festivals d'été

Festivals musique classique.png
On les attendait impatiemment, et ils sont bien de retour. Nous avons parcouru la programmation de quelques-uns, histoire de vous mettre l’eau à la bouche.

Sommaire

L'assouplissement des mesures sanitaires l’a – enfin – permis : les festivals pourront se tenir. Certes, pas totalement comme « avant », mais tout de même en physique, dehors comme dedans, quitte à ce qu’une chaise vide vous sépare du voisin, que la durée du concert soit plus courte ou…, mais en vrai, en « présentiel », comme on a pris le pli d’exprimer un fait qui nous paraissait si naturel et que l’on a dû abandonner tant de mois. Petit tour d’horizon des tous prochains évènements festivaliers.

Midsummer Mozartiade – du 20 au 27 juin

Martyrs.jpg

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le Midsummer Mozartiade débute au tout début de l’été. C’est (presque) demain, et il est grand temps de réserver vos places. Ce festival, soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Ville de Bruxelles et la Région de Bruxelles-Capitale en est à sa cinquième édition. Il s’est spécialisé dans l’œuvre opératique de W. A. Mozart et se déroule au Théâtre des Martyrs et sur la place des Martyrs. Après Le Nozze di Figaro, Don Giovanni, Così fan tutte et Die Entführung aus dem Serail, c’est La Clemenza di Tito qui constitue le nœud du festival. À la représentation de cet opéra-seria (payant) s’ajoutent des récitals, des concerts en plein air et des visites guidées du monument aux martyrs de 1830. Ces dernières prestations sont offertes gratuitement et visent à une meilleure compréhension de Mozart et de son temps. S’ajoutent également des présentations de l’opéra et deux conférences, l’une sur les évènements politiques et culturels de l’année de création de La Clémence de Titus (Bruxelles 1791 par Michèle Galand), l’autre sur l’évolution de la perception de la musique de Mozart (Comment Mozart devint le Divin Mozart par Hugo Rodriguez).

Festival Musiq3 – du 25 au 27 juin

Les Festivals de Wallonie fêtent leurs 50 ans d'existence et le Festival Musiq3 souffle ses dix bougies. L'intitulé "Happy!" qui marque cette édition se veut le reflet de cette double célébration, ainsi que la joie des retrouvailles avec le public et les artistes qui ont fait les beaux jours des affiches précédentes.

Le_Flagey.jpg

Inauguré en 2011 pour célébrer les cinquante ans de la chaîne radio de musique classique de la RTBF, la branche bruxelloise des Festivals de Wallonie s’attache depuis ses débuts à la volonté de s’ouvrir à un public pas forcément spécialiste. Les rencontres entre le public et les artistes – et entre artistes – sont aussi favorisées par sa formule condensée. En trois jours et trois soirées, les concerts se succèdent à Flagey et dans les environs, permettant de choisir aisément les spectacles auxquels on souhaite assister. Cette année, le public est accueilli aux studios 1 et 4 de Flagey, au Théâtre Lumen et à l’Abbaye de la Cambre.

Artistes belges et internationaux se partagent l’affiche. Au programme et en vrac, la Fête du violoncelle, un concert ludique pour les familles autour de L’Apprenti sorcier de Paul Dukas, un spectacle de cabaret, un seule-en-scène sur la musique contemporaine, etc. Justin Taylor, Renaud Capuçon, Sarah Defrise, Tandem 66, Oxalys et tant d'autres talents garantissent déjà la haute tenue de l'évènement.

Midis-Minimes – du 1er juillet au 31 août

640px-Conservatoire_royal_de_Bruxelles.JPG

Les Midis-Minimes existent depuis 35 ans et représentent un des rendez-vous estivaux les plus prisés des Bruxellois. Conçu pour être accessible au plus grand nombre, il offre un concert de 35 minutes chaque midi, tous les jours ouvrables de juillet et août, pour une somme modique et accompagné d’une notice explicative. Le festival est placé sous le signe de la découverte et de la variété des genres musicaux. Un répertoire qui s’étend du Moyen Âge à nos jours, avec des incursions dans le monde du jazz et de la musique extraeuropéenne. Le plaisir de la découverte s’applique aussi aux musiciens choisis en dehors du système du vedettariat, pour la plupart de jeunes artistes, belges et internationaux. Cet été, vous pourrez entendre Éliane Reyes, l’Ensemble Clematis, Gaëlle Solal, l’Urban Piano Quartet, l’ensemble Sturm und Klang, Alice Foccroulle, le Quatuor Alfama et bien d’autres encore, dans des répertoires extrêmement variés : Monteverdi ou le Codex Faenza, Beethoven, Prokofiev, Villa-Lobos, Ligeti, Reich et Messiaen devraient satisfaire les goûts des plus curieux. Une semaine entière est consacrée aux récitals de piano, une autre aux quatuors à cordes. Et ça se passe au Conservatoire Royal de Bruxelles.

Festival Musical de Namur – du 2 au 9 juillet et 3 septembre

Cette autre aile des Festivals de Wallonie a traditionnellement consacré une bonne partie de sa programmation aux musiques anciennes et baroques, interprétées dans ce joyau de l'art baroque des anciens Pays-Bas qu'est l’église Saint-Loup. En 2020, Covid oblige, les spectacles avaient été en partie maintenus mais enregistrés et retransmis sous une formule de drive-in. Ingénieux !

Namur_-_Eglise_Saint-Loup_-_Linkerzijbeuk1.jpg

Cette année, le public retrouve la vieille église pour y découvrir des concerts d'exception : Josquin Desprez sera célébré par l'Ensemble Clément Janequin et Dominique Visse, Mariana Florès nous conviera à une veillée, Chouchane Siranossian jouera des œuvres de Bach, Justin Taylor nous emmènera à Venise. Jean-Marc Aymes et son orchestre clôtureront la semaine par la seconde représentation d'une création d'un opéra de Caldara.

En outre, une flopée de concerts en plein air seront organisés au Théâtre de Verdure, à la Citadelle : Monteverdi, Piazzolla, Kurt Weill, l'opérette à toutes les sauces, etc. Les enfants ne sont pas oubliés grâce à un spectacle à leur hauteur, dans le bâtiment du Delta, autour des personnages tirés des opéras d'Henry Purcell. Le clou du festival aura lieu le 3 septembre, date à laquelle la nouvelle salle de concert de la ville pourra ouvrir au public : le Namur Concert Hall, au Grand Manège. Il s'agira d'une sélection d’œuvres de Haendel regroupées malicieusement sous le titre "Gloria !".

Festival de l’Été Mosan - du 10 juillet au 22 août

Ferme Sanglier-Hemptinne.jpg

Les organisateurs l’ont décrété : pour sa 45ème année, le festival sera « presque normal ». Après une version très symbolique en 2020, cette saison a été adaptée aux conditions sanitaires afin d’accueillir le plus de monde. Les concerts ont été raccourcis dans leur durée, mais dédoublés sur la même soirée, l’un à 16h, l’autre à 18h. À raison de deux concerts chaque week-end, le programme en propose au total dix-huit, auxquels s’ajoute un spectacle pour enfants sous la forme d’un ciné-concert.

Repris depuis 2017 par Bernard Mouton, déjà directeur artistique des Midis-Minimes, l’Été Mosan s’est spécialisé dans la rencontre entre le patrimoine immobilier exceptionnel du sud de la province de Namur et une programmation musicale balayant toute l’histoire de la musique classique. Fermes, châteaux et églises sont les écrins architecturaux qui accueillent les concerts du festival, décentrés, hors des villes mais qui offrent déjà le plaisir du voyage au sein de nos vertes collines. Vous n’avez pas de voiture ? Le site met en ligne les offres et les demandes de covoiturage pour chaque concert !

Et l’affiche ? C’est Jonathan Fournel, le premier lauréat du Concours Reine Élisabeth 2021, qui ouvre le bal. Côté Belges, le Quatuor Alfame, la Roza Enflorese, les Young Belgian Strings, le trio Let’s Kletz, Sophie Karthäuser, et Benoît Mernier qui donnera un des trois concerts dédiés à l’orgue. Côté international, Emmanuelle Bertrand, Claire-Marie Le Guay, le Trio Talweg… Que du bonheur !


Pour réserver:

Midsummer Mozartiade

Festival Musiq3

Midis-Minimes

Festival Musical de Namur

L’Été Mosan


Nathalie Ronvaux