Compte Search Menu

Focus

Best of des articles 2020 (4) : livres

Best of livres 2020 - bannière
Des essais, des BD, un ouvrage qui change notre regard sur les films, un autre qui renouvelle notre écoute du jazz : notre sélection de critiques de livres de l'année 2020.

Sommaire

La partie Magazine du site pointculture.be, c'est des playlists, des interviews, des critiques de films mais aussi de livres :



Iris Brey : Le Regard féminin, une révolution à l'écran (Éd. L'Olivier, 2020)

Le regard féminin nous fait ressentir l’expérience d’un corps féminin à l’écran. Ce n’est pas un regard créé par des artistes femmes, c’est un regard qui adopte le point de vue d’un personnage féminin pour épouser son expérience — Iris Brey

Baptiste Morizot : Manières d'être vivant (Éd. Actes Sud, 2020)

Baptiste Morizot nous emmène avant tout avec lui, en montagne, dans la neige, le jour comme la nuit. Il s’agit de trouver des traces de loups – solitaires ou en meute – et de les suivre, de les interpréter, se les représenter en train de se déplacer, de flairer, jouer, penser, communiquer, baliser le territoire, s’organiser. — Pierre Hemptinne


Yves Citton et Jacopo Rasmi : Générations collapsonautes - Naviguer par temps d’effondrements (Éd. Le Seuil, 2020)

Yves Citton est professeur de littérature. Jacopo Rasmi a réalisé son doctorat sur les nouvelles écritures documentaires (en cinéma, en littérature). Autant dire que leur démarche convoque et croise de nombreuses lectures et visionnements de films — Pierre Hemptinne


Christian Béthune : L’Apothéose des vaincus - Philosophie et champ jazzistique (Éd. Presses universitaires du Midi, 2019)

"L’Apothéose des vaincus" ne se contente pas de reprendre l’histoire là où elle a commencé, c’est-à-dire sur le bateau négrier où les futurs esclaves sont acheminés vers le Nouveau Monde. Cet essai critique élabore une analyse encore inexistante des caractéristiques d’une musique envisagée non comme "style" ou "genre", mais comme "champ" : le champ jazzistique, que l’auteur définit soigneusement dans un des chapitres d’ouverture. Parmi ces composantes, citons : la ritournelle, le rire, le mimétisme, l’improvisation. — Hugues Warin

Portrait d'Alan Moore (en plusieurs BD)

C’est que l’homme n’aime guère transiger. Ni sur sa fidélité à la classe ouvrière dont il se revendique, ni dans sa défiance constante vis-à-vis du système libéral (au point de vue économique) et conservateur (au point de vue sociétal) qui domine l’Angleterre depuis Margaret Thatcher – bien qu’il ait toujours refusé de s’établir ailleurs que dans la perfide Albion. — Yannick Hustache

collectif : Éloge des mauvaises herbes (Éd. Les Liens qui libèrent, 2018)

C'est ce qu'enseigne l'expérience de la ZAD : il faut sortir des normes, des cadres et des lois qui ont créé le mépris de la nature, l'acceptation des inégalités, enraciné les dominations patriarcales et racistes, tracé les frontières qui tuent les migrants à l'entrée de l'Europe. — Jade Lindgaard

Derf Backderf : Kent State, Quatre morts dans l’Ohio (Éd. Ça et Là , 2020)

On pourrait presque penser à du Gotlib retravaillé à la rigueur historique d’un Enki Bilal ! — Yannick Hustache


Quelques dizaines d'autres articles tagués "livre" et/ou "BD"