Compte Search Menu

Focus

African Electronic Diaspora - Black Lives Matter

african electronic diaspora.jpg

Afrique, Musique, anti-racisme, african electronic diaspora, Rebel Up!, black lives matter

publié le par Benoit Deuxant

Le label Bruxellois Rebel Up ! Records vient de publier sur Bandcamp une compilation intitulée African Electronic Diaspora: Black Lives Matter. Elle dresse un panorama ambitieux de la production musicale africaine contemporaine et a pour but de rassembler des fonds destinés à plusieurs associations internationales luttant contre le racisme, ainsi que des organisations de promotion de la cause noire.

La compilation a été lancée dans la foulée du mouvement Black Lives Matter, avec la volonté que la discussion sur le racisme endémique en Occident ne s’arrête pas après la fin des manifestations. Elle rassemble des artistes du label ainsi que d’autres labels comme Nyege Tapes, Syrphe, Bongo Joe Records, Sdban Records, Galletas Calientes, Blanc Manioc, Indigenous Underground, Strut, Earconditioning and 1000Hz Records, et présente des sons contemporains en provenance d’Afrique et de la diaspora africaine. La sélection est étonnante et passe en revue des artistes et des styles de pointe originaires d’une vingtaine de pays, et des cinq continents. Dire que les sonorités sont en majorité électroniques ne suffit pas à décrire la diversité des ambiances proposées, et le choix a été fait de passer avec souplesse à travers un paysage très contrasté.

La compilation est disponible en téléchargement sur la page bandcamp du label. Nous avons posé quelques questions à Seb Bassleer, qui est à l’origine de cette initiative.

Comment est venue l'idée de cette compilation? Quelles sont les organisations qui y participent?

Je voulais lancer une compilation combinant bonne musique, artistes alternatifs talentueux, activisme et collecte de fonds pour les bonnes associations caritatives / organisations. En ces nouveaux temps futurs, et avec Black Lives Matter, nous devons maintenir le feu allumé, le débat ouvert. C'est une ode à la solidarité. Les organisations choisies pour la collecte de fonds sont actives au niveau (inter)national, luttant contre le racisme, les inégalités, pour les droits sociaux et pour les arts et la culture. C'est un mélange d'organisations politiques de niveau (inter)national ainsi que d'organisations de base, roots, culturelles et communautaires de la diaspora africaine, qui jouent toutes un rôle important à différents niveaux, mais avec le même objectif équitable. La liste complète peut être consultée sur notre page Bandcamp. J'ai assemblé cette compilation avec l'aide profonde de tous les artistes impliqués et de leurs labels, dont les chansons sont offertes en don pour ce projet. Toutes les ventes vont aux organisations.

Le mouvement lancé à l'origine par Black Lives Matter aux USA déborde aujourd'hui un peu partout dans le monde, avec des revendications parfois différentes selon les pays. C'est pour cela que la compilation parle de diaspora africaine?

C’est exactement ça. Les États-Unis, les Caraïbes et l'Amérique latine partagent la même histoire de siècles d'esclavage, d'exploitation, de racisme, de violence policière, etc. En Europe, le contexte est un peu différent et plus complexe, car nos gouvernements coloniaux du passé (et l'industrialisme post-colonialiste actuel) ont exporté leur pouvoir et leur exploitation sur le nouveau monde, uniquement pour importer les bénéfices et les avantages chez eux. Les personnes de couleur sont encore relativement nouvelles en Europe. La plupart sont là depuis la moitié du siècle dernier. Qu'il s'agisse d'immigrants nouvellement arrivés, de 2e / 3e / 4e génération ou de personnes aux racines mixtes, la diaspora africaine est là pour rester. Souvent, on ne parle pas de la diaspora africaine ou alors uniquement en relation avec leur pays d'origine et non en tant que citoyen du monde. Plus de la moitié de cette compilation est réalisée par des artistes de cette diaspora, soit émigrés dans un autre pays, soit même nés dans un autre pays que leurs parents ou ancêtres. Il est gravement important de les laisser utiliser leur voix artistique dans le monde entier, faire découvrir leur talent à un (nouveau) public. J'ai également trouvé important d'inclure des artistes africains qui vivent toujours dans leur pays d'origine, car beaucoup d'entre eux connaîtront d'une manière ou d'une autre, à travers des tournées ou des voyages, le racisme en Europe ou sur d'autres continents. Par exemple les ridicules restrictions de visa SCHENGEN imposées aux artistes de nombreux pays africains, c'est vachement honteux pour un continent 'élevé' comme le nôtre. Je peux continuer la liste, il y a de nombreuses raisons d'être derrière cette compilation.

La compilation brasse beaucoup de styles musicaux, provenant de nombreux pays différents. Comment s'est effectué la sélection?

Ce devait être une compilation équilibrée qui couvrirait de nombreux styles contemporain et différentes atmosphères de la diaspora africaine, des groupes métissés et de la scène africaine, pour briser les platitudes des attentes des gens. Etre très éclectique dans le son mais uni dans l'esprit. Beaucoup d'artistes sont des amis et font partie de notre réseau, grâce à notre travail de Rebel Up pour nos événements, émissions de radio et label. Il était donc facile de les faire participer après avoir expliqué le contexte de la compile. D'autres artistes ont été conseillés par des labels ou des amis artistes, mettant en valeur des sons et des talents qui étaient nouveaux pour nous aussi! On a voulu connecter les réseaux, la diaspora à l'Afrique et vice versa. Faire cette compilation était un travail amusant avec tant de propositions de qualité. L'ordre des chansons est construit de manière à ce que vous puissiez l'écouter du début à la fin, un peu comme une DJ mixtape en suspension de Rebel Up. Il peut encore grandir, en espérant avoir d'autres chansons ajoutées, alors gardez un œil sur le site !

(propos recueillis par Benoit Deuxant)

Trois artistes figurant sur cette compilation :


la page bandcamp du label:
https://rebeluprecords.bandcamp.com/album/african-electronic-diaspora-black-lives-matter

le site du label:
http://www.rebelup.org

illustration: pochette du disque réalisée par Murielle Lo
https://www.instagram.com/murielle_lo/

Classé dans