Compte Search Menu

Critique

OUTFOXED : RUPERT MURDOCH'S WAR ON JOURNALISM

publié le

Ce documentaire met rudement en cause l'objectivité des médias

Ce documentaire met rudement en cause l'objectivité des médias dans le milieu de la télévision américaine à travers une analyse sans concession de Fox News, la première chaîne d'information continue aux États-Unis. Durant six mois, le cinéaste et producteur Robert Greenwald et son équipe ont mis sous observation intensive cette chaîne qui appartient à l'empire médiatique du magnat australo-américain Rupert Murdoch. Le film est une compilation de courtes séquences extraites des programmes et des journaux télévisés présentés par Fox News, commentés par des experts en médias, d'anciens journalistes et producteurs de la Fox qui exposent au grand jour les méthodes souvent ahurissantes appliquées pour le traitement de l'information. On découvre que derrière les devises « Fair and balanced » (« Juste et impartial »), les techniques « journalistiques » utilisées sournoisement au sein de cette chaîne visent clairement à véhiculer les idées de la droite conservatrice américaine pro-Bush et ainsi à manipuler l'opinion des trois quarts de la planète. Effrayant !
En phase avec les propos, la démonstration est très à « l'américaine » avec un style percutant, un fond musical envahissant, des images rapides façon clips-vidéos et une touche de sensationnalisme. Certains regretteront peut-être la vision manichéenne du réalisateur : le document ne laisse pas de place à l'indulgence, les faits sont établis et Rupert Murdoch et ses sbires n'ont pas eu la possibilité de donner leurs avis contradictoires.
Un documentaire incisif qui nous porte à réfléchir sur la supposée objectivité des médias et sur le recul que le public devrait avoir face aux informations déversées par les supports écrits, radiophoniques ou audiovisuels, dans ce contexte de marché mondial de l'information.
( Catherine Mathy, Dép. Fiction Documentaire )

 


Dans la famille des réalisateurs de documentaires à mettre les pieds dans le plat de l'Oncle Sam (et de George W. Bush), voici Robert Greenwald. Cette fois, la cible se trouve être la chaîne de télé d'information Fox News, détenue par le magnat de la presse Rupert Murdoch, dont le leitmotive est « Fair and balanced » (juste et équitable). Mais à y regarder de plus près, on s'aperçoit très vite qu'elle est surtout une tribune pour George W. Bush et son parti dans la manière de traiter l'information. Tant du point de vue visuel : à coup de bannières multicolores, de drapeaux américains et de jingles dignes des séries télé d'action, que du point de vue du contenu. L'Irak ? Tout va bien le peuple y est H.E.U.R.E.U.X. Remettre en cause le gouvernement dans l'attentat du 11 septembre est une haute trahison. John Kerry, une simple girouette qui, de plus, à des origines françaises (avec toutes les caricatures que cela implique). Cela n'empêche pas Roger Ailes, président et stratège de Fox News, de déclarer : « Nous ne sommes pas une chaîne républicaine. » Ce reportage nous captive en nous montrant jusqu'où l'influence journalistique et la mauvaise foi peuvent conduire à une manipulation de masse qui est loin d'être juste et équitable .
( Thierry Moutoy, Uccle )

 

Classé dans