Compte Menu

Midi-minuit à Huy : polar en bord de Meuse

Midi-minuit à Huy - détail de la couverture
Écrit à douze mains et en deux tours de cadran (24 heures chrono), un polar collectif convaincant ancré sur les deux rives - très contrastées - de la cité mosane.

Midi-minuit à Huy est le résultat d’un atelier d’écriture mené « sous la contrainte » et mis sur pied par le Centre culturel de l'arrondissement de Huy. Un travail de type collectif, une première en Belgique francophone, qui a réuni ses six auteurs 24 heures durant, dans un hôtel de la cité mosane. Ils s’y sont baladés, se sont imprégnés de l’atmosphère des lieux, se sont confrontés aux mentalités des habitants, ils ont parcouru les rues et venelles des deux rives de la ville reliées par le pont de fer, visité ses lieux emblématiques (la collégiale, son musée), et ont fini par établir leur une topographie « objective » des lieux qui servira de cadre réaliste à un récit policier se déroulant dans une petite ville pas si paisible qu’on pourrait le croire !

À l’approche de la Toussaint et de sa météo automnale venteuse et chagrine, on retrouve une femme en état d’hypothermie avancé, le corps emmitouflé dans un sac de couchage ! L’affaire secoue tout le Landerneau du coin, faisant les choux gras de Huy Matin (le canard local - fictif), mettant en émoi l’unité de police locale, bien vite déroutée par cette étrange affaire ! Dans les semaines qui vont suivre, le même scénario se reproduit à deux reprises, mais cette fois, c’est un cadavre, celui d’un agent d’assurance local bien connu qui est retrouvé non loin du musée de la ville ! L’enquête menée par un journaliste motard, futé et tenace remontera la piste d’une antiquaire bruxelloise, receleuse d’objets de culte précieux, manipulatrice et très portée sur le sexe, d’un conservateur peu scrupuleux qui mène une double vie, d’un S.D.F. un peu fleur bleue et d’une étrange jeune femme au-delà de tout soupçon…

Une intrigue sur fond d’échos à une certaine médiocrité typique des petites villes de province ; le pouvoir local uniquement soucieux que l’affaire ne fasse pas trop de bruit et sourd aux conséquences sociales de la cassure entre rive gauche (désœuvrée) et rive droite (plus cossue), les « élites » et leurs petits secrets et arrangements, ainsi que l’ennui qui est le lot quotidien d'une bonne partie de ses habitants.

Mais outre le fait que le lecteur va lire ce récit sans être en mesure de déterminer quelle partie du livre revient à tel ou tel auteur, il sera très surement intrigué par la correspondance immédiate entre les lieux d’action du livre, et ceux, bien réels qui les ont directement inspirés.


Yannick Hustache


couverture Midi-minuit à Huy - éditions Murmure des soirs





Midi-minuit à Huy

roman policier collectif d'Alexandre Nicolas Adans-Dester, Sébastien Bezard, Pascal Delassois, Kate Milie, Séverine Ratz et Michèle Vanden Eyden.
172 pages - éditions Murmures des soirs, 2017

Classé dans