Compte Menu

Cuba | percussions rituelles et rythmes latins

musiques du monde, mondorama, Cuba

publié le par Anne-Sophie De Sutter

La Havane - Cuba
Une nouvelle publication sur Mondorama - voyage dans les Caraïbes

Par sa position centrale dans les Caraïbes, Cuba a été à travers son histoire mouvementée un lieu fondamental dans les échanges de populations et de cultures qui ont façonné le monde moderne.

La musique de l'île est l’expression directe de son histoire et reflète à la fois les origines culturelles des populations et les différentes étapes de métissage qu’elles ont connu. Aujourd’hui la musique afro-cubaine est ainsi reconnue non seulement comme une des plus importantes d’Amérique latine, mais aussi comme celle qui aura eu le plus d’impact sur l’évolution de la musique à travers le globe. Elle se décline en plusieurs styles, des percussions rituelles aux rythmes profanes, en passant par la rumba. Les musiques européennes ont également marqué les styles locaux: punto et tonada ainsi que contradanza et danzón.

La musique dite « latine », bien souvent essentiellement originaire de Cuba, s'est répandue dans le monde entier au travers de styles et de rythmes comme le boléro, le filin, le mambo, le cha cha, la salsa (qui s'est décliné en versions locales, le songo et la timba), et a eu une influence primordiale sur le développement de nombreux genres, du jazz à la musique populaire. Sous le régime de Fidel Castro, la chanson a été encouragée. Les années 1990 ont été marquées par le Buena Vista Social Club et le revival du son, mais le style est bien plus ancien: il a connu des formes rurales avant de devenir populaire dès les années 1920. Aujourd'hui, il existe une scène underground très développée à La Havane mais peu connue à l'étranger.

Crédit photo: James Garman sur unsplash

Classé dans