Compte Menu

Africa is/in the future : Pan African Music

Guiss Guiss Bou Bess
Dans le cadre du festival Africa is/in the future, le magazine Pan African Music viendra a Bozar proposer une conférence intitulée Musiques traditionnelles et urbaines : une longue histoire d’amour, qui sera suivie d’un concert d’une de leur découverte, le duo Guiss Guiss Bou Bess.
Trouver de l’information sur les musiques africaines, et plus encore sur leur actualité, est quelquefois une tâche difficile. Tout d’abord le sujet est énorme, et ensuite peu de médias prennent la peine de l’aborder sérieusement. Le magazine en ligne Pan African Music est en cela une exception louable. Fondé par Vladimir Cagnolari, journaliste français qui a sillonné le continent africain pour RFI, et Kino Sousa, journaliste, musicien et DJ franco-portugais,  Pan African Music est un site entièrement consacré aux musiques africaines d’hier et d’aujourd’hui. Il fait appel à des journalistes locaux et internationaux, à des spécialistes capables de replacer les musiques dans leur contexte et à donner un point de vue contemporain éclairé sur les artistes et les styles abordés. Ils alternent les découvertes récentes avec des articles de fond sur des formes traditionnelles ou des styles devenus entre temps « classiques » même si l’Europe a encore à les découvrir. Au rythme des époques, des pays et des styles, leur but est de raconter l’Histoire et les histoires des musiques africaines.

L’accent en délibérément mis sur l’actualité et la musique contemporaine, et les surtout les nombreuses musiques urbaines d’Afrique. A l’opposé de la vision ethnomusicologique généralement appliquée au continent, celui-ci est présenté ici tel qu’il est aujourd’hui, avec une vie culturelle riche, non pas isolée, mais en mutation simultanée avec celle du reste du monde. Les artistes mis en avant ne sont pas ceux représentant une équivoque « authenticité » mais bien ceux qui pratiquent les genres hybrides qui fleurissent actuellement à travers toute l’Afrique.


Un exemple de ces styles nouveaux est la musique de Guiss Guiss Bou Bess, qui viendra présenter à Bozar sa version moderne du Sabar du Sénégal. Créé par la rencontre entre le percussionniste, danseur et chanteur sénégalais Mara Seck et le beat-maker franco-italien Stéphane Costantini, le groupe se défini comme pratiquant l’Electro-Sabar, mélange de percussions sénégalaises et de sonorité électroniques. Inventeurs et jusqu’ici uniques représentants du genre, Guiss-Guiss Bou Bess (en français «La Nouvelle Vision») prend comme point de départ le sabar, un tambour traditionnel wolof, popularisé chez nous par le musicien Doudou Ndiaye Rose. Au Sénégal et en Gambie, le terme désigne à la fois le style musical, l’ensemble de tambours, la danse, voluptueuse et énergique, et enfin la fête très populaire qui rassemble tous ces éléments. Les différents tambours, de tailles différentes, communément joués par groupes de cinq, sont également une des sonorités centrales du mbalax.


Guiss Guiss Bou Bess mélange ces percussions aux sons et rythmes électroniques de Costantini et improvisent un nouveau contexte pour le sabar. Le groupe doit encore publier un album mais tourne déjà de manière intensive avec un répertoire live très efficace.


Africa is/in the future 2018

Africa is/in The Future 2018

Du Jeudi 17 mai au Samedi 19 mai
à PointCulture Bruxelles, au Cinéma Nova, à Bozar et à la Bellone.

En partenariat avec le Goethe Institut. Avec la collaboration de XamXam, la Gaîté Lyrique, PanAfricanMusic | PAM, URCA asbl, Camarote asbl, Cubalandz Festival, Scènégal éthic, Hélico, KAANI, Rebel Up !, SEMETt Bruxelles, MuntPunt, Café Congo, le Collectif Mwanamke, la Maison du Livre asbl, le Centre Librex, Afropean Project et les librairies Les Yeux gourmands, Tulitu, Joli Mai.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et Wallonie-Bruxelles International.