Compte Menu

Arthur H "Amour chien fou"

Voyage, poésie, chanson française, Amour chien fou, Arthur H, Léonore Mercier, Chansons

publié le par Celine Lepinois

Arthur H Amour chien fou
Le chanteur et musicien français Arthur H, fils de Jacques Higelin, présente un dixième opus inspiré par ses escales autour du monde avec sa femme. Enregistré à la Maison de la Poésie, ce double album baptisé AMOUR CHIEN FOU comptabilise dix-huit fables ou rêveries personnelles (longues parfois de six à neuf minutes) auxquelles sa compagne, l’artiste multidisciplinaire Léonore Mercier, participe activement : l’écriture de deux titres, la programmation, la réalisation, les sons ou les chœurs.

Le premier disque aux teintes pop jazz démarre l’aventure avec le portrait sensuel et violent de la « La boxeuse amoureuse ». Ce titre doux dédié à sa mère est sublimé par le piano et la guitare atmosphérique de Nicolas Repac. Ensuite sur les autres ballades allégoriques toutes aussi feutrées et langoureuses (« Reine de cœur », « Général of love » (référence à Charles de Gaulle), « Sous les étoiles à Montréal »), notre artiste conteur à la voix éraillée murmure, chuchote et chante autour de l’amour et de la famille. La musique aux mélodies enchanteresses nous transporte dans un univers aérien et élégant. Pour clore ce premier volet, on termine avec « Le passage (Gong Song) », une pépite presque mystique parée de gongs et des chants quasi initiatiques des femmes de Bali, récoltés par sa moitié au cours d’un de leurs voyages en Indonésie. 


Le second volet renferme également neuf morceaux. Mais cette fois, les plages se montrent nettement plus rythmées, chatoyantes et déjantées avec des accents pop funk, électro ou disco rock. Les textes, toujours centrés autour des deux mêmes thèmes (l’amour et la famille), prennent des allures affamées sur « Nosferatu », enjouées avec «  Brigade légère » ou enflammées avec « Tokyo Kiss ». Sans oublié l’hypnotique, cacophonique et diabolique « Carnaval chaotique ».


Cette déclaration d’amour particulière, construite comme deux voyages intérieurs aux énergies différentes, nous emmène du Mexique à Tokyo, en passant par Londres, la Californie, Montréal ou Bali.

Bref, un bel ensemble éclectique, envoûtant et poétique s'écoutant un peu comme des courts métrages fantasmagoriques.

À découvrir !

Lépinois Céline

Classé dans