Compte Search Menu

René Binamé en concert

le 07/05 à 20h00 - en ligne

René Binamé - chapiteau Vercors.png

publié le

Inviter le groupe wallon René Binamé dans le cadre de la thématique Révolte ! est une évidence qui saute aux yeux tant sa démarche est radicale, aigue, criante, cohérente…

Le concert sera transmis via un FB live.

Sur fond d’énergie punk et de guitares nerveuses, avec une bonne dose d’humour grave, tout en sincérité, René Binamé chante… en français surtout, en wallon et en flamand, parfois même en anglais.

Délibérément sensible à ce qui l’entoure, il laisse ses chansons engagées se transmuter selon l’humeur, selon l’ambiance, en promenades noise-poétiques, en transes collectives, en berceuses hypnotiques ou … en chansons engagées, tendres et incendiaires.

Chacun des membres apporte ses cultures musicales. L’horizon est large : le terreau de la chanson française, les broussailles du punk, le graillon du hard rock, les bits de l’électro, les friches de la musique expérimentale. René Binamé se veut libre de tout courant musical et s’attache plus que jamais à boiter plutôt qu’à marcher droit.

"Révolte", par René Binamé

Nous sommes les persécutés de tous les temps et de toutes les guerres
Toujours nous fumes exploités par les tyrans et leur cerbères
Mais nous ne voulons plus fléchir sous le joug qui courba nos pères
Car nous voulons nous affranchir de ce qui cause nos misères

Église, parlement, patriarcat, état, militarisme
Patrons et gouvernant débarrassons-nous du capitalisme
Pressant est notre appel donnons l'assaut au monde autoritaire
Et d'un cœur fraternel nous réaliserons l'idéal libertaire

Ouvriers ou bien paysans travailleurs de la terre ou de l'usine
Nous sommes dès nos jeunes ans réduits au labeur qui nous mine
D'un bout du monde à l'autre bout c'est nous qui créons l'abondance
C'est nous tous qui produisons tout et nous vivons dans l'indigence

L'état nous écrase d'impôt il faut payer ses juges sa flicaille
Et si nous protestons trop haut, au nom de l'ordre on nous mitraille
Les maîtres ont changé cent fois c'est le jeu de la démocratie
Quelque soit ceux qui font les lois c'est toujours la même supercherie

Pour défendre les intérêts des flibustiers de la grande industrie
On nous ordonne d'être prêts à mourir pour notre patrie
Nous ne possédons rien de rien nous avons l'horreur de la guerre
Voleurs défendez votre bien ce n'est pas à nous de le faire.

Sébastien Faure



La recette sera versée au profit de la Fondation Marius Jacob (qui soutient la Zad d'Arlon).

Pour les soutenir :
Faire un versement sur le compte de la fondation avec la communication: Soutien Zad Arlon
IBAN: BE65 5230 8110 3896
BIC : TRIO BE BB
Banque : Triodos Bank
Nom : Fondation Marius jacob

Où et quand

  • le 07/05 à 20h00 - en ligne