Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter

Marceline, une femme, un siècle | Doc sur le Pouce

le 01/04/2022 de 12h30 à 13h30 - PointCulture Bruxelles

8. Marceline, une femme, un siècle.jpg

publié le

Un rendez-vous mensuel sur votre temps de midi pour découvrir un film documentaire ...

Marceline, une femme, un siècle de Cordelia Dvoràk (2018, 58’, France)

"Rouquine, juive, gauchère, étrangère." Ce portrait croqué en vitesse de Marceline Rozenberg, c’est elle-même qui nous l'offre : Marceline n’a jamais eu besoin des autres pour se définir ou pour trouver sa place dans le monde.

Née de parents juifs polonais immigrés en France, rescapée des camps nazis, camarade de déportation de Simone Veil, compagne du cinéaste Joris Ivens, Marceline Rozenberg va devenir Marceline Loridan-Ivens, et rester toute sa vie une femme libre, engagée ainsi qu'une cinéaste passionnée. Car ce n’est pas au départ par l’écriture ou la parole publique qu'elle va rompre le silence sur sa déportation, mais par l’intermédiaire du cinéma, et plus spécialement dans un documentaire de cinéma-vérité signé Jean Rouch et Edgar Morin intitulé 'Chroniques d’un été'.

Si 'Marceline une femme un siècle' est, bien entendu, le portrait d’une artiste et d’une témoin majeure du 20e siècle, il est aussi un film sur le cinéma et la survie grâce à cet art. Le récit, agrémenté d’archives filmées exceptionnelles, de photographies inédites et du témoignage de ses proches se nourrit surtout de l'énergie et de la verve de cette femme alors âgée de 90 ans qui n’a rien perdu de son impertinence pour parler d’histoire, de politique ou d'art. Ses films sur l'indépendance algérienne, la lutte pour l'indépendance vietnamienne ou encore de la Révolution culturelle en Chine resteront les témoignages de sa vision du monde et de la liberté. Marceline Loridan-Ivens est morte en 2018.

Doc sur le pouce c'est aussi la possibilité de se restaurer, avant, pendant ou après la projection.
Sur réservation !

Où et quand

Partenaires

En lien

Acheter un billet