Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter

Exposition | Penser l’avenir en Afrique subsaharienne

du 05/05 au 29/06 - PointCulture Louvain-la-Neuve

DSCF2961.JPG

Cet évènement est terminé !

Trouver d’autres évènements en cours

publié le

Penser l’avenir en Afrique subsaharienne en passant du Burkina Faso au Togo

Une exposition proposée par Tookie Watteau, assistante sociale, art-thérapeute et actuellement étudiante en anthropologie à l’UCLouvain.

Lors de ses études d’art-thérapie, elle a proposé un projet artistique dans différentes structures institutionnelles au Burkina Faso telles que la Maison d’arrêt et de correction de Bobo-Dioulasso, le centre Djiguiya (centre social accueillant des « jeunes de rues »), le CERMICOL (centre pour mineurs en conflit avec la loi) et l’école primaire de Sarfalao. Les jeunes qui ont participé à ce projet ont des parcours très diversifiés. Leurs réalisations en témoignent.

Son projet visait à approfondir la notion d’« autoportrait », et ce, en offrant la possibilité aux jeunes de "se raconter" tout en parcourant la singularité de leurs histoires. Ils ont abordé certaines thématiques telles que la famille, les proches, la culture, les lieux, l'alimentation, les passions,...

Pour clôturer les ateliers, ils ont choisi de penser à l’avenir à travers une démarche créative. Pour cet exercice, les jeunes ont choisi d’user de l’écriture contrairement aux différents ateliers menés durant tout son séjour. À travers leurs textes, ces jeunes lui ont offert un autre regard sur leurs réalités, ainsi que sur celles de leurs pays.

Au cours de son master en anthropologie, elle a étudié la scolarité au sein d’une petite école du village au Togo. Au fil de ses recherches, elle a pu constater que la représentation de l’avenir est un enjeu de taille pour les jeunes issus des villages. Ces derniers éprouvent des difficultés à se projeter dans un système qui ne semble pas penser à eux. Faire des études n’est pas toujours envisageable de par la situation précaire des familles. Cette situation les amènera probablement à perpétuer le travail agricole de leurs parents, alors qu’ils le clament haut et fort, ils n’aiment pas ça.

Penser l’avenir, c’est parvenir à se projeter. Comment se projeter lorsqu’on semble si enraciné ? — Tookie Watteau


Au cours de son séjour, elle s’est rendu compte de l’envie significative des jeunes de se retrouver en Europe, où leurs imaginaires les emportent sur un continent où les « opportunités » regorgent.

À travers les médias, nous pouvons constater qu'en Belgique, la question du "devenir" préoccupe énormément les jeunes également. À travers l’exposition, j’aimerais vous emmener à (re)penser votre avenir à travers différents médias artistiques. — Tookie Watteau

Afin d’offrir un espace d’expression aux jeunes pour penser à leur avenir, ici, en Belgique, Tookie Watteau vous invite à un atelier artistique le samedi 28 mai et le samedi 18 juin au PointCulture de Louvain-la-Neuve. Pour ceux et celles qui le souhaitent, les réalisations seront envoyées aux jeunes qui ont participé à ce projet afin de réaliser un "échange culturel".

Partenaires :
VSD-TOGO et YoYo Project

Où et quand

Classé dans

En lien