Compte Search Menu

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant d’améliorer le contenu de notre site, la réalisation de statistiques de visites, le choix de vos préférences et/ou la gestion de votre compte utilisateur. En savoir plus

Accepter

Être une personne transgenre au Paraguay - Rencontre avec Mariana Sepúlveda et Yren Rotela

le 02/12 de 18h00 à 20h00 - PointCulture ULB Ixelles

Être une personne transgenre au Paraguay - Amnesty International ULB.png

publié le

Être une personne transgenre au Paraguay, c’est être constamment confronté à des discriminations. Un pays conservateur qui ne veut pas accepter une reconnaissance juridique aux personnes transgenres. Ainsi, iels sont nombreux.ses à ne pas pouvoir obtenir des documents en accord avec leur genre ce qui les empêchent d’avoir accès à l’éducation, à l’emploi, au logement et aux soins de santé au même titre que les autres personnes, et les expose encore davantage à la violence, au harcèlement et à la stigmatisation. Faire entendre sa voix en tant que personne transgenre au Paraguay reste très difficile. La communauté LGBTI est constamment réduite au silence et sont les cibles d’attaques.

Mariana Sepúlveda et Yren Rotela militent depuis des années pour faire changer leur nom officiel, pour reconnaître leur existence en tant que femmes transgenres. Elles ont été harcelées et agressées physiquement, elles sont obligées de lutter pour se défendre contre la discrimination qu’elles affrontent au quotidien. Nous avons la chance de les accueillir afin de prendre connaissance de la situation alarmante de la communauté LGBTI au Paraguay et qu’elles nous partagent leur combat. Étant des individus phares d’ Amnesty International, nous allons aussi écrire ensemble des lettres à l’attention du Président de la Cour suprême du Paraguay afin d'alerter et de faire pression pour que la situation actuelle des personnes transgenres évoluent.


  • 18h - 19h30 : Discussion avec Mariana Sepúlveda et Yren Rotela
  • 19h30 - 20h : Atelier d'écriture à destination du Président de la Cour suprême de Paraguay pour alerter sur la situation


Amnesty International ULB.png

En partenariat avec le Cercle Amnesty International ULB

Où et quand

Partenaires

Classé dans